Adecco dépasse les attentes

Le groupe suisse Adecco, numéro un mondial du travail intérimaire, a annoncé mercredi un bénéfice net de 97 millions d'euros pour le deuxième trimestre, contre une perte de 147 millions il y a un an, un résultat supérieur aux prévisions des analystes.

Adecco, numéro un mondial du placement de personnel, a annoncé mercredi un bénéfice de 97 millions d'euros au deuxième trimestre, après une perte nette de 147 millions un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires s'est étoffé de 29% à 4,646 millions après 3,591 millions, tandis que le résultat opérationnel a dégagé un excédent de 154 millions, contre une perte de 173 millions, a précisé le groupe suisse dans un communiqué.

Les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 82,6 millions d'euros et un résultat opérationnel de 141 millions. Le chiffre d'affaires était attendu à 4,527 millions.  

"Les conditions de marché se sont améliorées considérablement au deuxième trimestre", notamment grâce à une forte croissance de l'activité dans les marchés clés en France et en Amérique du Nord, a indiqué le directeur général Patrick de Maeseneire, cité dans un communiqué.

"Nous ne voyons aucun tassement de nos affaires et la demande reste robuste dans la plupart de nos marchés", ajoute-t-il.

En France, le chiffre d'affaires a gonflé de 20% à 1,4 milliard d'euros et l'Ebita s'est inscrit à 53 millions après une perte de 10 millions un an plus tôt. La marge s'est élevée à 3,8%.

En Amérique du Nord, les revenus se sont étoffés de 15% à 925 millions pour un Ebita de 45 millions et une marge de 4,9%.

Adecco affirme qu'il enregistre des "progrès tangibles pour atteindre son objectif à moyen terme de marge Ebita de plus de 5,5%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés