analyse

AvH, premier holding belge à sucrer son dividende

Tout comme KBC, Umicore, Kinepolis ou EVS avant eux, AvH et sa filiale CFE ont décidé de ne pas distribuer de dividende. ©AFP

Touché indirectement par la pandémie via ses participations dans sa filiale CFE et dans deux banques, qui ont décidé, toutes les trois, de passer leur dividende, le holding anversois AvH a pris une décision identique. L’action a perdu 2,36% en clôture.

Chaque jour, la liste des sociétés belges cotées qui décident d’annuler tout ou partie de leur dividende pour mieux résister face aux conséquences économiques de la pandémie s’allonge. On en compte aujourd’hui une douzaine, dont des poids lourds de la Bourse de Bruxelles comme KBC , Umicore ou bpost .

Mardi soir, ce fut au tour du holding anversois AvH et de sa filiale CFE de prévenir leurs actionnaires qu’ils passaient également leur tour.

Actif dans le dragage (DEME) et la construction, CFE anticipe une baisse de son chiffre d’affaires, de ses cash-flows et de ses résultats en 2020. Malgré une "liquidité importante" évaluée à 900 millions d’euros fin 2019, le groupe a donc décidé de sucrer son coupon. Il laisse toutefois la porte entrouverte pour un éventuel dividende intérimaire à la fin de l’année. Le titre a cédé 1,38% en clôture à 64,4 euros.

Décision judicieuse

900 millions
euros
Fin 2019, les liquidités de CFE atteignaient 900 millions d'euros.

"L'entreprise dispose de liquidités mais la position du bilan par rapport aux deux dernières années est un peu plus faible en raison des investissements lourds chez DEME", signale Tijs Hollestelle d’ING ("conserver" ; 108 euros). Il considère donc comme judicieuse la décision prise par CFE de passer le dividende 2019 de 2 euros par action. Cela permettra d’économiser jusqu'à 50 millions d'euros de trésorerie.

KBC Securities maintient sa recommandation d’achat sur la valeur, tout comme Degroof Petercam, qui va toutefois ajuster son objectif de cours. Pas de changement non plus chez Kepler Cheuvreux ("acheter"; 116 euros).

Dividende intérimaire?

Actionnaire de CFE mais aussi de banques comme Delen et Bank J. Van Breda  qui ont décidé de suivre la recommandation de la BCE en matière d’allocation des résultats, AvH a prévenu qu’il sera vraisemblablement confronté à une baisse substantielle de son bénéfice en 2020.

"Nous pensons que c’est une bonne décision. De cette façon, AvH peut conserver son cash et rechercher de nouvelles opportunités dans l’environnement de marché actuel."
KBC Securities

Ici aussi malgré une "trésorerie plus que suffisante" pour payer le coupon prévu de 2,5 euros, il a été décidé de reporter intégralement le bénéfice 2019. Un dividende intérimaire plus tard dans l’année n’est pas exclu. L’action AvH a perdu 2,36% en clôture, à 115,90 euros.

Chez KBC Securities, on souligne qu’AvH est le premier des holdings que le broker couvre à prendre cette initiative, qu’il salue d’ailleurs au passage. "Nous pensons que c’est une bonne décision. De cette façon, AvH peut conserver son cash et rechercher de nouvelles opportunités dans l’environnement de marché actuel." Le conseil reste à "conserver" avec un target de 144 euros. ING campe aussi sur ses positions ("acheter" ; 150 euros).

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés