Econocom révise ses objectifs à la baisse et chute en Bourse

Le directeur général d'Econocom, Robert Bouchard. ©DB60115779

Après le report de contrats, le groupe franco-belge Econocom a annoncé une révision en baisse de son résultat opérationnel courant annuel. Les investisseurs sanctionnent cette annonce.

Econocom , le groupe franco-belge de services informatiques, a annoncé une révision en baisse de son résultat opérationnel courant pour 2018.

→ Le groupe, qui ambitionnait auparavant de voir son résultat opérationnel courant croître par rapport aux 154 millions d'euros de 2017, vise désormais 120 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice actuel, a-t-il indiqué dans un communiqué.

→ Selon les estimations du groupe, le résultat opérationnel courant au premier semestre devrait "s'établir à 33 millions d'euros, contre 58 millions d'euros" lors de la même période en 2017.

Pourquoi?

Le groupe a justifié ce repli par notamment le "report de plusieurs contrats significatifs" mais assuré qu'ils pourraient "renforcer l'activité au second semestre".

D'autre part, "le résultat du semestre intègre près de 10 millions d'euros de provisions sur plusieurs dossiers en litige ou en risque", selon la même source.

En outre, selon Econocom, l'accélération de la transformation du groupe et de son activité Services a provoqué "des charges non courantes de l'ordre d'une vingtaine de millions d'euros sur le semestre".

"Notre performance au premier semestre est inférieure à nos attentes initiales, ce qui nous conduit à réviser à la baisse nos prévisions de résultat pour l'exercice en cours" (Robert Bouchard, le directeur général d'Econocom)

Le dirigeant a souligné que son entreprise avait "engagé un plan d'actions visant à réduire la base de coûts de l'ensemble du groupe", et concédé que la rentabilité à court terme en avait pâti, mais que ces mesures permettraient "de réaliser les ambitions de notre plan stratégique qui sont de générer une forte croissance et une amélioration significative de notre rentabilité".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content