Edenred introduit en Bourse au cours de 11,40 EUR

La nouvelle société née du dédoublement d'Accor, Edenred, sera introduite pour la première fois vendredi à la Bourse de Paris au cours de référence de 11,40 euros par action, a-t-on appris jeudi appris auprès de l'opérateur boursier NYSE-Euronext.

Ce cours est inférieur aux estimations des analystes: ainsi, la banque américaine Citigroup évaluait l'action Edenred à 12,6 euros, tandis que pour Natixis, le cours de référence attendu était de 13 euros.

"Le cours de référence technique servira pour la fixation des seuils de réservation à l'ouverture de la séance du 2 juillet (...)" et "ne préjuge en rien du cours auquel pourrait se négocier l'action Edenred" sur le marché boursier, a cependant averti NYSE-Euronext.

La scission entre d'Accor en deux sociétés, l'une conservant le nom et les activités de l'hôtellerie et l'autre, baptisée Edenred, reprenant les services prépayés (Tickets-restaurant...), a été approuvée mardi par les actionnaires des deux groupes.

Edenred constituera la plus grosse introduction en Bourse (IPO) d'une entreprise française depuis 2008, selon NYSE Euronext, où l'on estime sa capitalisation boursière au jour de l’introduction à environ 3 milliards d'euros.

Vendredi, le CAC 40 sera donc temporairement un CAC 41 où se côtoieront les deux entités issues de la scission, le temps que les gérants prennent en compte la nouvelle capitalisation du groupe Accor.

Chaque actionnaire d’Accor va recevoir une action Edenred, à raison d'un titre Edenred pour un titre Accor, mais des ajustements devraient se faire car la capitalisation d'Edenred représente environ un tiers de celle d'Accor.

Le titre Accor devrait donc s’adapter techniquement vendredi en raison du détachement de l’action Edenred, et voir sa valorisation diminuer.

Alors que l'action Accor a clôturé jeudi en baisse de 2,94% à 37,12 euros, Citigroup évalue son nouveau prix à 26 euros, tandis que Natixis avance une fourchette de 25-30 euros, soit une décote comprise entre 19 et 32%.

De son côté, Edenred sera retirée de l’indice CAC 40 dès lundi et pourrait intégrer un autre indice parisien, probablement le SBF 120.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés