Fumée blanche à Liège pour l'arrivée d'Alibaba

©EPA

Le conseil d'administration de l'aéroport de Liège a approuvé à l'unanimité l'arrivée du géant chinois Alibaba. Le groupe "Aéroports de Paris" a rendu les choses plus compliquées que prévu mais les administrateurs de Liege Airport sont finalement arrivés à un accord.

Alibaba à Liège, c'est fait! Le géant chinois de l'e-commerce déposera bel et bien ses valises à Liege Airport. Le conseil d'administration de l'aéroport liégeois, qui se réunissait ce jeudi, a approuvé à l'unanimité cette arrivée d'Alibaba via sa filiale logistique Cainiao.

Deux réunions importantissimes avaient en effet lieu ce jeudi à l’aéroport de Liège. Le conseil d’administration de la Sowaer, la société publique de la Région wallonne qui détient un quart du capital de Liege Airport, a tenu une séance extraordinaire. A l’ordre du jour, l’approbation de la conclusion d’un bail emphytéotique avec la société d’exploitation de l’aéroport, afin que ce dernier dispose du terrain prévu pour accueillir les installations du géant chinois de l’internet.

→ La carte blanche d'Olivier de Wasseige, patron de l'Union Wallonne des Entreprises (UWE) Alibaba en Wallonie: tout le monde devrait s'en réjouir

"Il y aura donc bientôt sur le tarmac liégeois des Chinois, des Russes, des Américains et des Wallons."
Jean-Luc Crucke
Ministre wallon en charge des Aéroports

La société Liege Airport a réuni, elle aussi, ses administrateurs pour leur présenter le dossier Alibaba, et ce… pour la troisième fois, selon nos informations. En cause? Le frein mis par le groupe français "Aéroports de Paris", un des administrateurs de Liege Airport disposant d'une majorité de blocage de 25%.

Un accord a toutefois ainsi pu être trouvé entre les différents partenaires ce jeudi. "Le conseil d'administration a décidé de mandater son CEO Luc Partoune pour signer avec le partenaire chinois Cainiao", a confirmé le porte-parole de l'aéroport. La signature officielle "aura lieu dans les prochains jours"

"Quand on lisait la presse ce jeudi matin, on pouvait penser que ça n'allait pas se faire. Ce soir, je peux vous dire que le conseil d'administration de Liege Airport vient d'approuver ce point à l'unanimité. Il y aura donc bientôt sur le tarmac liégeois des Chinois, des Russes, des Américains et des Wallons", a affirmé le ministre wallon en charge des Aéroports, Jean-Luc Crucke, selon qui "le social, l'écologie et l'économie constituent les 3 branches d'un triangle qui doivent fonctionner ensemble".

Autre nouvelle à l'issue de ce conseil d'administration: ce dernier a également notifié un mandat au CEO "pour poursuivre les discussions pour le plan de développement de Fedex", a ajouté le porte-parole de l'aéroport.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés