La venue d'Alibaba à Liège attire d'autres Chinois

©BELGA

Le groupe de Shenzhen 4PX a créé une filiale à Liège en vue d'y servir le géant de l'e-commerce.

Signe que les choses avancent dans le dossier portant sur l’ouverture d’un centre de distribution d’Alibaba à Liège, un important acteur chinois du secteur de la logistique vient de débarquer à Liege Airport. Fin juillet, le groupe 4PX a créé une filiale belge, 4PX Express BE, et l’a logée à Grâce-Hollogne au nord de l’aéroport, a-t-on appris à bonnes sources.

4PX exploite des entrepôts pour le compte d'Alibaba dans plusieurs pays d'Europe, et bientôt en Belgique. ©Bloomberg

4PX est spécialisé dans les services logistiques destinés au secteur de l’e-commerce transfrontière. Il est basé à Shenzhen et a pour actionnaires l’opérateur postal Singapore Post et Shenzhen Capital Group, un fonds d’investissement lié à l’Etat chinois. Actif aussi bien dans le courrier et la livraison des colis que dans l’exécution complète des commandes, il exploite des entrepôts dans la ville de son siège, à Hong Kong et Shanghai, en Chine, ainsi qu’en Angleterre, en Allemagne, en Australie et aux Etats-Unis à l’international. Il est en train d’en construire un huitième à Prague, en Tchéquie.

Preuve qu’il mise aussi beaucoup sur la Belgique, 4PX a d’emblée lesté sa nouvelle filiale d’un capital social de 500.000 euros et lui a donné pour gérant Radoslav Palla, un citoyen tchèque occupé à monter dans son pays un centre de distribution où son partenaire Alibaba pourra acheminer par avion et entreposer les produits qu’il destine au marché allemand.

Renforcer l’axe Hong Kong-Liège

Sur son projet en Belgique, ses responsables restent muets pour l’instant. "Désolé, je ne peux pas vous répondre maintenant car tout est encore trop récent, se borne à indiquer, par e-mail, le nouveau gérant Radoslav Palla. Plus tard, peut-être…"

À l’aéroport de Liège, on se fait un peu plus disert: "Je vous confirme que le groupe logistique chinois 4PX a créé une entité belge dans le cadre du développement du transport de fret entre Hong Kong et Liege Airport", y souligne le porte-parole Christian Delcourt sans en dire plus. Depuis le mois de mai dernier, pour rappel, un vol rallie chaque semaine Hong Kong à Liège.

L’arrivée de 4PX Express vient "renforcer l’écosys-tème en cours d’installation autour d’Alibaba à Liège".

Dans le milieu aérien, on nous assure que l’arrivée de 4PX vient "renforcer l’écosystème chinois en cours d’installation à Liège autour de Cainiao et Alibaba". Pas plus tard que le 3 juillet dernier, Jack Ma, le propriétaire du groupe chinois d’e-commerce Alibaba, est venu rendre visite au Premier ministre Charles Michel à Bruxelles. À cette occasion, il a confirmé son projet d’effectuer un "gros investissement" à Liège avec d’importantes créations d’emplois à la clé.

Alibaba cité dans l’objet social

De son côté, Cainiao, la plateforme logistique liée à Alibaba, a conclu, fin mai, un Memorandum of Understanding (MOU, protocole d’accord) avec Liege Airport en vue de faire de l’infrastructure liégeoise sa tête de pont en Europe. Actuellement, les deux signataires de ce protocole s’échangent des informations portant sur leurs besoins réciproques.

Des discussions qui devraient permettre d’y voir plus clair d’ici la fin du mois d’août, nous dit-on. Rappelons aussi que les expéditions de commerce électronique du réseau Cainiao entrent déjà en Europe via Liege Airport.

Le groupe 4PX est un des sous-traitants d’Alibaba dans la logistique. Il opère lui-même souvent sur la base de partenariat, aussi bien avec les géants mondiaux du transport express comme Fedex ou TNT Express qu’avec les opérateurs postaux locaux, par exemple pour effectuer le "last mile" de ses livraisons. Le fait qu’il ait d’ores et déjà pris pied dans l’environnement immédiat de l’aéroport liégeois montre, si besoin était, combien il a confiance dans la réalisation des projets belgo-wallons d’Alibaba et Cainiao.

L’objet social de la nouvelle filiale 4XP Express BE ne laisse aucun doute sur les activités qu’entend développer chez nous sa maison mère. Il mentionne en premier lieu "la prestation de services de gestion de transport aérien, de déchargement de l’avion, de dédouanement, d’entreposage, d’emballage, de gestion de livraison terrestre internationale de marchandises vendues et notamment par la société Alibaba, via tout mode de communication dont internet". Le projet d’activité évoqué renvoie bien, de manière explicite, à l’écosystème généré autour d’Alibaba.

Il ne reste plus qu’à guetter les annonces des responsables ou… l’ouverture de filiales locales par Alibaba et Cainiao pour compléter le paysage logistique sino-wallon.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content