Publicité
Publicité

"Le profil de risque de bpost s'est amélioré"

©Photo News

Bpost augmente ses tarifs pour le courrier domestique. La hausse est nettement supérieure aux attentes des analystes. KBC Securities a relevé sa recommandation sur la valeur.

Bpost est l'une des rares valeurs à faire de la résistance ce lundi au sein d’un Bel 20 rouge vif. En milieu de matinée, le titre s’adjugeait même 1,72% à 27,26 euros pour un Bel 20 en recul de 0,71%.

Vendredi soir, l’opérateur postal a annoncé une hausse de ses tarifs qui entrera en vigueur en mars prochain. La hausse tarifaire moyenne de tous les produits de courrier domestique sera d’environ 4,7%. On se rappellera que l’an dernier, bpost avait du renoncer à relever ses prix après un refus du régulateur.

Supérieure aux attentes

Cette hausse de 4,7% est sensiblement supérieure aux attentes des analystes. Ruben Devos de KBC Securities tablait sur 1,8% et son collègue d'ING, Marc Zwartsenburg sur 1,9%.

Du coup, chez KBC Securities on a relevé les prévisions d’Ebitda et de revenu net de 2% et 3% respectivement. Ruben Devos note également que le profil de risque du groupe s’est amélioré grâce notamment à la couverture de la baisse des volumes par le mécanisme des prix, une base de revenus qui se diversifie de façon croissante et des incertitudes régulatoires plus faibles.

Volume doublé dans les colis

Il estime également qui différents facteurs comme l’attrition naturelle du personnel et l’amélioration de la productivité avec l’ouverture de Bruxelles X peuvent mener à d’importantes réductions de coûts. Il se montre aussi particulièrement positif sur le positionnement de bpost dans la livraison de colis. "Nous prévoyons un doublement du volume pour la livraison de colis sur la période 2015-2020 supérieur à la prévision de bpost d’une croissance de 75%."



Le risque Radial

Il a donc décidé de relever sa recommandation sur la valeur à "accumuler" contre "conserver" avant. Son objectif de cours passe de 25 euros à 29 euros. Petit bémol: il reconnaît qu’il existe un risque dans l’exécution des différentes acquisitions de bpost qui ont été réalisées en 2016 et 2017 et plus particulièrement en ce qui concerne Radial aux Etats-Unis.

L’analyste d’ING, lui ne modifie ni sa recommandation (conserver) ni son objectif de cours (24,20 euros) qui est inférieur au cours actuel. Il souligne que l’action a bien performé ces derniers temps avec une hausse supérieure à 10% au cours des deux derniers mois.

Objectif de cours moyen

Parmi les analystes financier recensés par Bloomberg qui suivent la valeur, six recommandent un achat, sept conseillent de la conserver et deux de la vendre. L’objectif de cours moyen atteint 26,34 euros avec un plus haut de 33,75 euros (Barclays) et un plus bas de 20 euros (ABN Amro).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés