Licenciement collectif chez TNT Belgique

Bloomberg ©Bloomberg

Jusqu'à 115 emplois sont menacés en Belgique et aux Pays-Bas chez TNT, selon les syndicats.

Jusqu'à 115 emplois sur 2.000 risquent de passer à la trappe, au cours des deux prochaines années, chez TNT Express Benelux, a affirmé Paul Buekenhout (LBC-NVK). La direction de TNT, elle, confirme son intention de réorganiser ses activités, sans en dire davantage. TNT Airways, à Liège, ne serait pas concerné.

"Nous avons l'intention de réorganiser les activités de TNT Express au Benelux", a indiqué la porte-parole de l'entreprise, Kim Assink, en évoquant "des conditions de marché constituant un challenge".
 •    Cette annonce fait suite au conseil d'entreprise extraordinaire qui était programmé lundi en Belgique. Une intention de licenciement collectif y a été annoncée.


Cette restructuration s'inscrit dans le cadre du programme d'économies présenté en mars dernier. A l'époque, TNT Express avait indiqué vouloir réduire ses effectifs de 4.000 unités au cours des trois prochaines années.    

En bref

TNT Express emploie environ 700 personnes en Belgique, à Machelen (pour environ la moitié des travailleurs), Boom, Courtrai et Liège, dont l'activité principale de fret - TNT Airways - n'est pas concernée par la restructuration, assure TNT Express.
  

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés