Petra De Sutter tape sur les doigts de bpost

Petra De Sutter est la ministre de tutelle de bpost. ©BELGA

La ministre chargée des entreprises publiques Petra De Sutter (Groen) souhaite que bpost reconsidère sa décision de ne pas livrer une partie des colis dans les semaines à venir, a-t-elle déclaré samedi.

Bpost a en effet demandé aux consommateurs de venir chercher certains colis eux-mêmes dans un point d'enlèvement en raison d'une augmentation spectaculaire des achats en ligne. Quelque 5% des paquets sont concernés, avait précisé bpost vendredi.

"Je comprends les réactions inquiètes qui ont suivi", déclare la ministre écologiste. "J'ai consulté bpost et ai demandé à l'entreprise de se pencher sur cette mesure en début de semaine à la suite de ces préoccupations légitimes."

La ministre relève cependant les circonstances de travail exceptionnelles de bpost. "Normalement, ils livrent 270.000 paquets, maintenant c'est presque 600.000. Ils ont déjà recruté 2.000 personnes supplémentaires. Les employés travaillent sans relâche. L'entreprise cherche des solutions pour continuer et nous pouvons être reconnaissants."

Bpost collaborera en plus avec Decathlon à partir du lundi 23 novembre. Une partie des magasins de l'enseigne d'articles sportifs serviront temporairement de points d'enlèvement supplémentaires.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés