PostNL se sépare de certaines filiales

©BELGA

Les résultats de l’opérateur postal néerlandais PostNL au deuxième trimestre ne sont pas bons. L’opérateur a subi une perte d’1 million d’euros et va donc se séparer de certaines filiales.

PostNL, l’opérateur postal néerlandais a subi une perte d’un million d’euros au deuxième trimestre de l’exercice en cours, contre un bénéfice de 29 millions un an plus tôt, et a revu à la baisse ses attentes. L’entreprise néerlandaise, qui souffre de la contraction du marché postal, a aussi fait moins d’économies que prévu, ce qui déçoit les marchés: le titre plongeait, vers 10h30 ce lundi, de plus 7%.

"En raison de la vitesse à laquelle les volumes de courrier diminuent, une action politique rapide est nécessaire pour rendre la consolidation possible", prévient Herna Verhagen, directrice générale de PostNL.

PostNL va se séparer de ses filiales italienne et allemande Nexive et Postcon, pour se concentrer davantage sur le Benelux. "Nous voyons encore beaucoup d'opportunités au Benelux", souligne la CEO.

Pour rappel, bpost envisageait, en 2016, une fusion – refusée plusieurs fois par PostNL – avec son homologue néerlandais. L’opérateur postal belge avait finalement décidé de ne pas poursuivre son offre sur PostNL. La dernière (et troisième) offre mise sur la table par la poste belge s’élevait à 5,75 euros par action pour plus de 2,5 milliards d’euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content