Préaccord chez bpost, le travail reprend

©BELGA

Le front commun syndical et la direction de bpost ont fini par s'entendre sur les termes d'un préaccord. Lundi, les représentants des travailleurs avaient décidé de reprendre le travail dans la soirée, ce qui a permis de poursuivre le dialogue dans un climat plus serein.

"Le front commun syndical et la direction de bpost aboutissent à un préaccord concret en vue de rétablir la confiance et donner priorité au bien-être du personnel". L'annonce a été faite conjointement par la direction et les partenaires sociaux au terme d'une journée qui a vu syndicats et direction arrondir les angles pour poursuivre le dialogue social.

"Suite à la décision de ce midi de suspendre les actions, les parties ont poursuivi le dialogue entamé et sont arrivées à un préaccord devant rétablir la confiance et répondre aux attentes du personnel en matière de charge de travail", ajoute Jean-Pierre Nyns, secrétaire général du syndicat socialiste ACOD Post, sans toutefois préciser le contenu de ce préaccord. Selon lui, "ceci constitue une base importante pour garantir le bien-être des employés et les plans d'avenir de bpost. Les partenaires sociaux s'engagent à présenter les différentes mesures à leurs délégations respectives dès demain/mardi. Les parties se sont également engagées à se revoir à très brève échéance afin de conclure une convention collective de travail pour la période 2019-2020." 

4 jours de grève 

La grève tournante chez bpost avait débuté mercredi dernier et devait durer cinq jours, jusqu'à ce mardi..  Les travailleurs dénonçaient la charge de travail et le manque de personnel.

En fin de matinée, dans un communiqué commun, l'entreprise et les syndicats ont fait savoir que le dialogue social avait été mené de manière constructive et que des avancées avaient été réalisées autour des propositions qui se trouvaient sur la table. "Celles-ci constituent une base importante en vue d'un accord sur le bien-être des employés et sur les plans d'avenir de bpost pour permettre de rétablir la confiance."

La direction souligne qu'elle est "particulièrement satisfaite des avancées, ce qui va permettre au service d'être à nouveau assuré à un moment crucial pour ses clients". Les syndicats et la direction "vont maintenant continuer à travailler en toute sérénité pour concrétiser les différents points d'accord en un accord final", expliquent les deux parties.

©BELGA

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect