Ysabelle Ensch désignée pour vendre le Cercle de Lorraine

Herman Craeninckx et Isabelle Simon, le président et la directrice générale du Cercle de Lorraine, ont décidé de mettre le club d'affaires en vente. ©Saskia Vanderstichele

L'avocate Ysabelle Ensch a été nommé comme mandataire de justice dans la réorganisation judiciaire du Cercle de Lorraine. C'est elle qui sera chargée de vendre les actifs (nom, réputation, membership,...) du cercle d'affaires qui présente des pertes cumulées de 7 millions d'euros.

Par un jugement rendu cette semaine par le tribunal de l'entreprise francophone de Bruxelles, c'est l'avocate et curatrice Ysabelle Ensch qui a été désignée comme mandataire de justice dans le dossier de la procédure de réorganisation judiciaire (PRJ) du Cercle de Lorraine. Autrement dit, c'est elle qui sera chargée de préparer un cahier de charges qui sera présenté aux candidats intéressés par le rachat du cercle d'affaires fondé en 1997 par Stéphan Jourdain. 

Des pertes de 7 millions d'euros

Dans la semaine qui vient, le Cercle de Lorraine va devoir contacter tous les créanciers afin de leur communiquer le montant de leur créance. Parmi eux, on retrouvera certainement l'ensemble des obligataires à qui le club belge d'affaires doit encore 5,7 millions d'euros. C'est en 2011 que Stéphan Jourdain (qui a quitté la direction du Cercle il y a 6 ans) avait lancé une émission d'obligations afin de financer les travaux de transformations du nouveau siège du Cercle de Lorraine situé dans l'hôtel de Merode, donnant sur la place Poelaert. Après de nombreuses tergiversations ces dernières annés, le remboursement aux obligataires a été gelé jusqu'en 2024. Il reste à voir aujourd'hui quelle sera leur position dans cette affaire.

Dans les semaines à venir, l'avocate Ysabelle Ensch va rédiger le cahier de charges à destination des candidats intéressés par le rachat du cercle de Lorraine.

Selon les derniers comptes publiés, les pertes cumulées du cercle d'affaires s'élèvent à plus de 7 millions d'euros, des dettes qui se répartissent entre les trois sociétés qui composent le Cercle et qui sont interconnectées. Ysabelle Ensch a été nommée mandataire dans ces trois sociétés que sont l'ASBL Cercle de Lorraine (qui gère les cotisations), la SA Cercle de Lorraine (qui abrite le bail appartenant à la société Sogemad) et la SA Caterclub qui gère le catering du cercle d'affaires. 

Ysabelle Ensch sera chargée de vendre les actifs. Pour le club, cela veut dire le droit au bail, le nom du Cercle de Lorraine, la réputation ou encore la liste des membres. D'après les derniers chiffres disponibles, l'institution tourne avec 850 membres effectifs qui, bon an mal an , rapporteraient un million d'euros. 

C'est au début du mois de mai qu'Herman Craeninckx et Isabelle Simon, respectivement président et directrice générale du Cercle de Lorraine, ont annoncé à leurs membres leur intention de recourir à la réorganisation par transfert d'activités, une situation causée, selon eux, par une absence totale de revenus en raison du coronavirus et par les nombreux frais fixes auxquels le cercle doit faire face. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés