Publicité
Publicité

29 millions d'euros pour un vélodrome wallon, vraiment indispensable?

La nouvelle infrastructure de Zolder, le nouveau camp de base de l'équipe nationale, a été inaugurée en octobre dernier. ©katrijn van giel

Le gouvernement wallon a confirmé la future construction d'un vélodrome à 29 millions d'euros, alors que la Belgique en dispose déjà de deux, dont un inauguré en octobre dernier.

Refinancer l'infrastructure tennis, rafraîchir les bâtiments dédiés à la gymnastique, construire une nouvelle piscine olympique, ou encore renforcer le centre d'expertise sportive des universités de Liège et Louvain-la-Neuve. Ce mardi, le gouvernement wallon a officialisé l'octroi d'une enveloppe d'investissement de 90 millions pour enfin renforcer les infrastructures de sport de haut niveau. Mais parmi, les investissements annoncés, un projet est pour le moins surprenant.

La Région wallonne a décidé de transformer le vieillissant Country Hall de Liège en un vélodrome couvert, flambant neuf, avec une piste de 250 mètres, la distance officielle pour les compétitions. Coût du projet? Autour des 29 millions d'euros, financés via le plan de relance.

Publicité

L'infrastructure sera la première du genre en Wallonie, lance-t-on fièrement. Reste à savoir si l'absence d'une telle installation dans nos contrées n'avait justement pas une explication légitime.

Deux pistes performantes en Flandre

Si la Wallonie ne dispose pas d'une telle infrastructure, on ne peut pas dire, pour autant, que la Belgique soit démunie d'installations. Outre la piste historique de Gand, notre pays dispose depuis octobre dernier d'une deuxième piste couverte.

Située à Heusden- Zolder, l'installation, qui a couté 21 millions d'euros, est ultra-performante. Considérée comme l'une des meilleures pistes d'Europe, elle est devenue en quelques mois une référence recherchée par les meilleurs pistards du monde. Lotte Kopecky et le reste de l'équipe nationale en ont fait leur camp de base avant les JO de Paris. D'autres équipes nationales dont les Pays-Bas et l'Allemagne s'y rendent également quand l'occasion se présente.

L'infrastructure a également été choisie pour accueillir les prochaines coupes d'Europe 2025 et 2028. Histoire de rentabiliser au maximum le site, l'anneau est également ouvert au grand public.

50 minutes entre Liège et Zolder

La fameuse installation de Zolder est située à 50 minutes de Liège. Observée à l'échelon belge, la situation pose donc forcément la question de l'intérêt d'une troisième piste de haut niveau dans un si petit pays. Particulièrement dans la région où ce sport est peu pratiqué.

Adrien Dolimont, le ministre wallon des infrastructures sportives, défend toutefois l'intérêt d'un tel investissement. "La décision ne me revient pas uniquement, mais est soutenue par la ligue de cyclisme et le COIB qui considèrent la construction d'un vélodrome comme une priorité", assure le ministre, lui-même fan de cyclisme sur route et piste comme l'indique sa biographie sur le site du gouvernement wallon.

0
cycliste sur piste sous contrat Adeps
L'Adeps ne compte aucun cycliste sur piste dans la liste de ses sportifs sous contrat. Elle n'en a d'ailleurs jamais eu.

Stimuler la pratique côté francophone

"Les deux infrastructures flamandes déjà en place à Gand et Zolder sont déjà saturées", avance le ministre qui espère voir le chantier aboutir pour la fin de l'année 2027. À la question de la faible popularité de la piste en Wallonie, le ministre répond qu'il espère justement que le vélodrome servira à stimuler la pratique du cyclisme sur piste en Wallonie.

"La structure sera aussi utile pour des cyclistes prometteurs qui ne devront plus se rendre en Flandre. Nous n'en avons pas pour le moment, mais c'est une installation qui est prévue pour du long terme."

Le ministre précise encore que le site servira avant tout de centre d'entrainement et n'aura pas vocation, a priori, à accueillir des compétitions internationales, comme ce sera le cas à Zolder.

Aujourd'hui, l'Adeps ne compte aucun cycliste sur piste dans la liste de ses sportifs sous contrat. Elle n'en a d'ailleurs jamais eu. "Mais la nouvelle infrastructure doit aussi créer de nouvelles vocations et serait un outil utile aussi pour les cyclistes d'autres disciplines", assure l'Adeps.

Le résumé
  • La région wallonne va investir 29 millions d'euros pour construire son premier vélodrome.
  • Il sera installé au Country Hall de Liège.
  • Aujourd'hui, la Belgique compte déjà deux vélodromes, dont le dernier est sorti de terre en octobre.
  • L'Adeps n'a jamais eu de cyclistes sur piste dans ses sportifs sous contrat.
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.