Toronto sur le toit de la NBA pour la première fois de son histoire

©USA TODAY Sports

Toronto a fait une entrée remarquée dans l'histoire de la NBA jeudi: les Raptors sont devenus la première équipe non-américaine à remporter le titre le plus convoité du basket, en faisant tomber dans sa salle l'ogre Golden State, double champion en titre qui visait un troisième titre consécutif, un quatrième depuis cinq ans à l'occasion de sa 5e finale consécutive.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les Toronto Raptors ont réalisé l’exploit en venant à bout des "Warriors" de Golden State (Oakland) et en remportant ainsi le premier sacre de champion NBA de l’histoire de la franchise canadienne.

Cette victoire aux dépens des doubles tenants du titre et grands favoris de Golden State est aussi symbolique parce qu’elle offre au Canada son premier titre dans la grande ligue. Ajoutée en 1995 et aujourd’hui seule représentante du voisin des Etats-Unis dans la NBA, la franchise rompt définitivement avec son image de "petit marché" et se hisse parmi les équipes les plus populaires au monde.

Aujourd’hui valorisée à 1,7 milliard de dollars (contre 386 millions en 2010), l’équipe de Toronto est devenue en peu de temps l’une des attractions majeures de la ville et du pays, pourtant "terre" de hockey sur glace. Cette effervescence était d’autant plus frappante lors de cette campagne de playoffs victorieuse: en témoignent les chiffres d’affaires des restaurants et bars de la ville, en hausse de 30% les soirs de match.

©Mediafin

Expansion internationale

En cause aussi, les "Jurassic Parks", ces "fan zones" disséminées à travers le pays, accueillant des milliers de supporters désireux de trouver une alternative à des tickets vendus à 1.600 dollars canadiens pour les moins chers, soit une hausse de 600% par rapport à la saison régulière. La presse canadienne estime par ailleurs que près d’un Canadien sur cinq a assisté au match ultime de ces finales à la télévision.

L’essor de Toronto comme ville de basket s’inscrit parfaitement dans la politique d’expansion internationale conduite depuis des années par la NBA.

Forts de cette victoire et de leur popularité désormais planétaire, les Raptors entrent définitivement dans la cour des grands.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect