Anderlecht dit (presque) oui au futur stade national

©Jaspers-Eyers Architects

Le conseil d'administration du club bruxellois pourrait accepter d'aller jouer dans le futur stade national sur le parking C du Heysel. Les négociations sont bien avancées.

Le conseil d'administration du Sporting d'Anderlecht s'est vu ce jeudi après-midi pour discuter du projet d'aller jouer dans le futur stade national au Heysel. Le club et le promoteur pourraient, dit-on, arriver à maturité dans les heures, ou les jours prochains. "Ça avance très bien, ça a très bien progressé, mais ce n'est pas signé", a déclaré Rober Vanden Stock, président du club.

Le club bruxellois avait pourtant rejeté le mois dernier le projet actuel d'occupation présenté par les concepteurs du futur stade. "Dans sa forme actuelle, le projet n'est pas possible. Notre porte reste grande ouverte", avait déclaré le porte-parole du RSCA David Steegen.

Anderlecht avait signé, en juin, un pré-accord avec l'association BAM/Ghelamco visant à l'occupation dès la saison 2019-2020 de l'Eurostadium, les parties devant cependant encore se mettre d'accord sur les détails liés à cette occupation à long terme.

Le stade sera construit pour l'Euro 2020, mais la participation d'Anderlecht est cruciale pour le projet. Bruxelles participera financièrement à hauteur de 4 millions d'euros par an à condition qu'une équipe de première classe - Anderlecht - y joue.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés