Basic-Fit fait le plein de cash

Le patron de Basic-Fit a souscrit lui-même pour 5 millions d'euros lors de l'opération. ©BELGAIMAGE

Le groupe de fitness Basic-Fit a émis 5,3 millions de nouvelles actions, engrangeant ainsi 133 millions d'euros.

Basic-Fit a émis des nouvelles actions à 25 euros par titre, soit 1,4% de moins que le cours de clôture de lundi. La chaîne de fitness néerlandaise lève ainsi 133,3 millions d'euros via cette opération, annoncée lundi en fin de journée.

Cet argent frais est destiné à renforcer le bilan de l'entreprise. Basic-Fit fait partie des grandes victimes des mesures de confinement, et a dû fermer ses 828 centres de fitness en Europe durant des mois, à cause des mesures prises pour contenir le coronavirus. Pendant cette période, les membres ont eu la possibilité de geler temporairement leur abonnement, ce qui a pesé sur les bénéfices.

Les millions levés dans l'opération vont aussi permettre de financer le redémarrage des salles, prévu pour juillet au plus tard, ainsi qu'à ouvrir de nouveaux centres et à faire des acquisitions.

"La beauté du sport, c'est que le business ne souffre pas si l'économie s'affaiblit."
René Moos
patron de Basic-Fit, en 2018

AM Holding, qui est entièrement contrôlé par René Moos, le patron de Basic-Fit, a souscrit à cette émission pour 5 millions d'euros. Cet ancien joueur de tennis ne s'attendait pas à une crise du type de celle que l'on vient de vivre. "La beauté du sport, c'est que le business ne souffre pas si l'économie s'affaiblit", déclarait-il au Tijd en 2018. "Pendant une crise, les gens boivent peut-être un café de moins, ou sont moins susceptible d'acheter quelque chose dans notre boutique. Mais ils continuent à faire du sport. En fait, ils viennent de plus en plus; pourquoi donc? Peut-être parce qu'ils économisent sur d'autres activités: le cinéma ou les restos", affirmait-il alors avec confiance. Il ne savait pas que moins de deux ans plus tard, la pandémie l'obligerait à fermer tous ses centres de fitness. 

Avec un chiffre d'affaires de 515 millions d'euros et un résultat brut d'exploitation de 155 millions, l'entreprise plait en temps normal aux investisseurs. Mais la crise du coronavirus a fait de Basic-Fit un des plus grands perdants de la bourse d'Amsterdam. Aux cours des dernières semaines, la chaîne de fitness a pu limiter ses pertes, mais sa cotation est toujours 25% inférieure à celle du début de l'année.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés