Belfius ne sponsorisera pas les Diables Rouges

©BELGA

La banque Belfius a été forcée de se retirer de la course au sponsor des Diables Rouges. ING reste ainsi le seul candidat en lice.

Belfius a été forcé de se retirer de la course pour le sponsoring des Diables Rouges. "Le lundi 2 octobre, Belfius a reçu l’information totalement inattendue de l’existence d'une clause dans l’actuel contrat de sponsoring liant légalement l’URBSFA à ING si cette dernière souhaite une prolongation de contrat. Le non-respect de cette clause serait sanctionné par une pénalité significative pour rupture de contrat", a communiqué Belfius visiblement irrité sur le sujet.

Les Diables rouges continueront d'arborer le logo d'ING sur les tenus d'entraînement après la coupe du monde de Russie. ©Photo News

Il nous revient que, sentant le vent tourner, ING a décidé d'activer sa clause. "Dès lors, et malgré le fait que le conseil d'administration de l’URBSFA a décidé le 28 septembre de retenir la proposition de Belfius, laquelle aurait pu représenter une réelle plus-value pour toute la communauté du football d’un point de vue de l’infrastructure, du digital et de l’élaboration d’un écosystème innovateur, Belfius se voit contrainte de renoncer à son offre de partenariat", poursuit Belfius.

A l'Union belge, les membres étaient divisés entre l'offre financière d'ING et le projet élaboré de Belfius, a appris L'Echo. Certains auraient même été prêts à suivre Belfius, malgré le volet financier moins intéressant.

Il n'en sera rien et la voie semble donc royale pour ING afin de conserver le sponsoring des Diables après la coupe du Monde en Russie.

"Nous n'avons pas encore reçu de confirmation officielle de la part de l'Union Belge."
ING

Contactée par nos soins, la banque ING ne souhaite pas encore faire de commentaire. "Nous n'avons pas encore reçu de confirmation officielle de la part de l'Union Belge", nous y répond-on. ING attend donc que cela soit le cas avant de communiquer davantage.

Mais chez ING, certaines voix discordantes trouvent que la banque a payé beaucoup trop pour ce contrat. "Cela se fera au détriment d'autres domaines importants", nous souffle-t-on.

©Photo News

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés