BNP Paribas Fortis va en reprendre pour 4 ans avec Anderlecht

©BELGA

Les lampions des festivités du 34ème titre du Sporting d’Anderlecht sont à peine éteints que les dirigeants mauves et blancs s’apprêtent à boucler un premier gros dossier chaud. Le renouvellement du contrat de sponsoring avec leur premier partenaire commercial, la banque BNP Paribas Fortis.

Le contrat de sponsoring en cours avec BNP Paribas Fortis a été signé il y a trois ans. Il vient à échéance fin juin 2017. Selon nos informations, la banque est prête à repartir avec le Sporting mais, cette fois, pour quatre saisons jusqu’à la mi 2021, via une formule "2+2" avec possibilité de dresser un bilan et d’adapter les modalités du partenariat dans deux ans. Seuls quelques détails restent à régler, nous dit-on à bonnes sources. 

Le montant est gardé top secret, mais le gain du titre jeudi soir ne change rien, nous assure-t-on ; la  banque ayant la volonté de poursuivre une aventure longue de 36 ans, ce qui fait de ce partenariat, entamé à l’époque de la Générale de Banque, devenue Fortis, puis  BNP Paribas Fortis, un cas unique dans le sponsoring sportif en Europe.

De l'argent, mais pas que

©Photo News

Le montant n’a pas été dévoilé. Lorsque la banque avait l’exclusivité du sponsoring maillot, il s’élevait à environ 5 à 6 millions d’euros par saison, dont une partie variable en fonction des résultats. Depuis, que Proximus est apparu sur le dos des maillots ce montant a été revu à la baisse, mais reste conséquent.

Outre la visibilité sur le maillot et dans le stade, la banque reçoit en contrepartie du montant engagé entre 15.000 et 18.000 tickets par an pour ses clients et relations, bénéficie d’une suite de 30 places et  de 40 business seats. Elle peut aussi mener des actions marketing autour des matchs, organiser des événements dans l’enceinte du stade, etc. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés