portrait

Daniel Ek, fondateur de Spotify et candidat au rachat d'Arsenal

Ek rallume la mèche des Canonniers... Les supporters des Gunners demandent le départ de Stan Kroenke, le propriétaire du club, en raison de son implication dans la création de la Super League.

Peu d'Anglais ont pu assister à un match à l'Emirates Stadium, rempli d'abonnés toute la saison hors période de pandémie et où les rares places restantes sont très chères. Mais tous les fans de football savent que l'ambiance qui y règne désormais est la plus pauvre de Premier League. À la crise des résultats s'est ajoutée une détérioration spectaculaire de la qualité de jeu. Le club a perdu son âme. Son propriétaire Stan Kroenke est poussé vers la sortie par les supporters et fait face à une spectaculaire offre de rachat du fondateur de Spotify, Daniel Ek.

Cette offre sera formalisée d'ici la fin de la semaine et devrait atteindre environ 1,8 milliard de livres sterling, soit près de 2 milliards d'euros. Ek, 38 ans, qui est souvent présenté comme le personnage le plus puissant de l'industrie de la musique, a monté ce projet avec trois joueurs mythiques: Henry, Vieira et Bergkamp.

1,8
Milliard de livres sterling
Daniel Ek a formulé une offre de rachat qui sera formalisée d'ici la fin de la semaine et devrait atteindre environ 1,8 milliard de livres sterling, soit près de 2 milliards d'euros.

Le premier, qui est le meilleur buteur de l'histoire du club, a déjà pré-vendu le projet ces derniers jours aux supporters. Une rencontre vient d'être organisée avec eux. Ils sont acquis d'avance à la cause, à la fois par rejet viscéral de Kroenke, par admiration pour les 3 joueurs réunis autour de ce projet et par la volonté d'Ek de revigorer l'ADN du club et de redonner du pouvoir aux supporters.

La bonne réputation du candidat au rachat et sa passion avérée pour les Gunners ne suffisent pas à rendre cette offre de rachat suffisamment crédible, estiment des observateurs. Sa surface financière personnelle, évaluée à 4,5 milliards de dollars, n'est "que" deux fois supérieure au montant nécessaire au rachat au rabais. Les trois joueurs qu'il a réunis autour de ce projet, sont de grandes gloires du club, mais n'ont pas encore fait leurs preuves en tant qu'entraîneurs ou dirigeants.

Son parcours brillant en tant que web-entrepreneur, où il a commencé à vendre des sites internet dès l'âge de 13 ans, pour 100 dollars, puis 200 dollars, puis encore un peu plus, ne le prédispose pas tout à fait à la gestion d'un club de football...

La pression est déjà intense, dans un contexte inédit qui voit les supporters de différents clubs s'unir autour d'une alliance visant à faire partir les actionnaires américains, très présents dans les différents clubs.

D'autres observateurs regrettent également le timing de cette annonce, alors que 156 artistes interprètes britanniques (notamment Paul McCartney, Sting, Lily Allen, Bog Geldof) viennent d'écrire au Premier ministre pour demander que les plateformes de streaming rémunèrent davantage les chanteurs et musiciens. Sur Spotify, 1 million d'écoutes ne rapportent en effet qu'entre 3000 et 6000 dollars...

Stan Kroenke, qui a progressivement acquis le club depuis 2008, ne serait pas vendeur pour le moment. Mais la pression est déjà intense, dans un contexte inédit qui voit les supporters de différents clubs s'unir autour d'une alliance visant à faire partir les actionnaires américains, très présents dans les différents clubs. Les actions de protestations sont de plus en plus spectaculaires, comme celle des supporters de Manchester United le week-end dernier. L'annulation du projet de Super League ne semble être que le premier succès d'un mouvement profond qui ressemble de plus en plus à un printemps des supporters.

Le profil

> Né le 21 février 1983 à Stockholm.
> 2005: Il fonde Advertigo.
> 2006: Devient CEO de µTorrent
> 2008: lancement de Spotify.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés