L'Allemagne, première sur l'e-sport en Europe

©BELGAIMAGE

À l’aube du lancement de la onzième édition de la Gamescom, le plus grand salon européen entièrement dédié au jeu vidéo qui débute à Cologne ce mardi, PricewaterhouseCoopers (PwC) publie un rapport encourageant pour le secteur de l’organisation d’événements compétitifs de jeux vidéos (e-sport).

D’après le bureau de conseil, l’e-sport a généré 62,5 millions d’euros de recettes en Allemagne au cours de l’année 2018. Ce chiffre témoigne d’une hausse de 22% par rapport aux observations de l’année précédente et est en grande partie imputable à l’augmentation des revenus issus de la vente de billets de compétitions officielles, à la hausse de droits de retransmission et, surtout, au sponsoring, responsable de 40% des recettes du secteur en 2018.

L’e-sport a généré 62,5 millions d’euros en Allemagne en 2018.

À l’échelle européenne, l’Allemagne fait office de premier marché pour l’e-sport, loin devant le Royaume-Uni (24 millions d’euros) et la France (21 millions). Dans le monde, les Etats-Unis (191 millions), la Corée du Sud (158 millions) et la Chine (130 millions) restent les leaders incontestés.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés