Le championnat de football belge sera diffusé... au Japon

Le club de Saint-Trond compte à lui seul trois joueurs japonais, dont le défenseur Takehiro Tomiyasu (en photo). ©Photo News

La chaîne de télévision japonaise SKY PerfecTV! a acheté le droit de diffuser toutes les rencontres du championnat de football belge jusqu'en 2020.

Les Japonais ont-ils été impressionnés par le coup d'éclat des Diables Rouges contre leur équipe nationale, en phase éliminatoire de la Coupe du monde, où les Belges ont remonté un retard de deux buts pour finalement s'imposer 3-2 et affronter le Brésil en quarts? Ou bien est-ce notre championnat qui fait figure d'antichambre des compétitions européennes pour le football nippon? En tout cas, au pays du soleil levant, les amateurs de football pourront bientôt regarder les matchs belges depuis leur télévision.

La chaîne nipponne SKY PerfecTV! vient en effet d'acquérir les droits de diffusion de l'ensemble des rencontres du championnat belge, la Jupiler Pro League, pour les deux prochaines saisons. Que nos fans se rassurent: ce contrat n'est pas exclusif. Mais le Japon n'en devient pas moins le premier pays asiatique à s'offrir une lucarne sur le football belge.

"Les diffuseurs veulent pouvoir suivre leurs compatriotes dans notre compétition, mais aussi découvrir les futurs Courtois, De Bruyne, Witsel, Kompany ou Meunier."
Pierre François
Directeur général de la Pro League

La raison de cette étonnante transaction est peut-être à trouver dans le mercato estival: l'international japonais Naomichi Ueda a signé mardi au Cercle de Bruges, promu cette saison en Pro League, tandis que Wataru Endo, également présent au Mondial en Russie, vient de rejoindre Saint-Trond. Il y rejoindra d'ailleurs deux compatriotes: Takahiro Sekine, qui jouait jusqu'alors à Ingoldstadt, et Takehiro Tomiyasu, venu d'un club nippon il y a six mois. Au total, sept joueurs japonais évoluent désormais en Belgique.

"Les diffuseurs veulent pouvoir suivre leurs compatriotes dans notre compétition, mais aussi découvrir les futurs Courtois, De Bruyne, Witsel, Kompany ou Meunier", indique Pierre François, le directeur général de la Pro League. A ses yeux, le succès de nos grands joueurs à l'international a révélé le potentiel qui sommeille sur les bancs belges.

Et la troisième place arrachée par l'équipe nationale en Coupe du monde a de quoi faire rayonner notre championnat hors de ses frontières. "Le rayonnement des Diables Rouges n'est pas étranger au fait que des télévisions étrangères s'intéressent à notre compétition. Ce contrat en est un exemple."

Juste avant le Mondial, ces mêmes Diables Rouges avaient d'ailleurs trouvé un gros sponsor asiatique, le fabricant de télévisions chinois Sichuan Changhong Electric Co. Preuve que le football belge séduit jusqu'en Extrême-Orient.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content