Publicité

Le fonds Kapital Football Group débarque en Belgique

Kapital Football Group chercherait notamment à investir dans le RWDM ©BELGAIMAGE

Ce groupe américain vient de créer une entité en Belgique. Il s’intéresserait à des clubs de D1B belge: le RWDM et l’Excelsior Virton.

Le fonds d’investissement américain Kapital Football Group débarque en Belgique. Aux mains de l’homme d’affaires américain Joseph DaGrosa, il vient d’y créer une société à responsabilité limitée dénommée Kapital Football Group Belgium, a-t-on appris à bonne source. L’opération s’est faite via l’entité britannique Kapital Football Group UK. Ltd. Basée avenue Louise à Bruxelles, elle a été capitalisée à hauteur de 10,74 millions d’euros.

Un montant suffisamment important que pour tenter de savoir ce qu’il compte en faire. Les regards se portent sur le RWDM qui évolue en D1B, l’antichambre de l’élite. En juin dernier des médias anglo-saxons, comme CBS, relayés par des confrères bruxellois ont en effet évoqué l’intention de Kapital Football Group de vouloir reprendre trois clubs au Portugal, au Brésil et, en Belgique, "un club de deuxième division ayant un passé au plus haut niveau" (le RWDM a été champion de Belgique en 1975). L’idée est "d’alimenter" ces clubs en jeunes joueurs issus d’académies de football en Afrique et en Amérique du Sud.

Le football belge de clubs est majoritairement aux mains de capitaux étrangers.

L’info n’a jamais été confirmée, ni démentie. Contacté, Kapital Football Group n’a pas donné suite à nos messages. Pas plus que le président du RWDM, Thierry Dailly. On sait toutefois que ce dernier est à la recherche d’investisseurs à même d’aider le RWDM à rejoindre la Jupiler Pro League, la D1A. À ce stade, trois candidats seraient intéressés, tous étrangers, dont un qui souhaite racheter la totalité du club. Ce qui est exclu, Thierry Dailly ne souhaitant pas vendre la totalité des parts.

10,7
millions d'euros
Kapital Football Group Belgium est capitalisée à hauteur de 10,7 millions d'euros.

D’autres regards se portent sur l’Excelsior Virton. Après bien des remous juridiques, le club gaumais a obtenu sa licence pour évoluer la saison prochaine en D1B. Détenu par l’homme d’affaires luxembourgeois Flavio Becca, via sa société Promobe Finance, "l’Excel" est cependant à reconstruire de A à Z. Lui aussi cherche des investisseurs. Une source explique que si des pourparlers sont en cours avec de potentiels partenaires, Kapital Football Group n’en fait pas partie. Ce qui ne veut pas dire que cela ne pourrait pas être le cas plus tard.

Quelles motivations?

Reste à voir ce qui motive Kapital Football Group à vouloir investir dans le football belge. Sur son site internet, peu fourni, il se présente comme un holding axé sur la création d’une plateforme de développement de jeunes joueurs (…) investissant dans des clubs et des académies de football.

Selon le président de Kapital Football Group, Joseph DaGrosa, la crise du coronavirus est une opportunité pour acquérir des clubs en difficulté et des joueurs à bas prix.

Dans un article de Forbes daté d’avril 2020, Joseph DaGrosa indiquait voir dans la crise du coronavirus une opportunité pour acquérir des clubs en difficulté et des joueurs à bas prix. Son but était, semble-t-il de s’inspirer du modèle de City Football Group, lequel compte le prestigieux Manchester City comme fer de lance et des clubs satellites. Il a ainsi tenté de racheter Newcastle et, plus récemment, Southampton. En vain.

Son expérience aux Girondins de Bordeaux ne fut guère plus concluante. Le fonds General American Capital Partner (GACP), dont il est le patron, était actionnaire minoritaire du club français, mais en assurait la gestion. Une gestion dispendieuse qui poussa l’actionnaire majoritaire, le fonds King Street, à se séparer de GACP et à racheter ses parts fin 2019 avant de se retirer définitivement au printemps dernier, laissant le club dans le rouge.

Reste que si Kapital Football Group devait effectivement investir dans un club belge, quel qu’il soit, il s’agirait d’une énième prise de participation étrangère dans un des 24 clubs professionnels belges, plus de la moitié d’entre eux étant détenus par des investisseurs non belges.

Le résumé

  • Le fonds d'nvestissement américain Kapital Football Group vient de créer une entité en Belgique dotée de 10,7 millions d'euros de capital.
  • Il s'intéresserait notamment à deux clubs de D1B qui aspirent à monter en première division: le RWDM et Virton.
  • Le groupe entend investir dans des footballeurs en devenir et dans des académies de jeunes talents.
  • Son expérience aux Girondins de Bordeaux s'est soldée par un échec.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés