portrait

Lionel Messi, la "Pulga" aux œufs d'or

La star du football a annoncé mardi vouloir quitter le FC Barcelone, son club de toujours. Un événement qui pourrait générer une onde de choc financière dans le monde du foot.

L'expression "tremblement de terre" apparaît presque comme un euphémisme pour qualifier ce qui est en train de se dérouler au sein du FC Barcelone. Lionel Messi, star mondiale et possiblement meilleur footballeur de tous les temps, a communiqué au club mardi soir par courrier recommandé qu'il souhaitait "unilatéralement" résilier son contrat, courant initialement jusqu'en 2021.

CV Express

1987: Naissance à Rosario, en Argentine.

2000: Il intègre le centre de formation du FC Barcelone.

2004: Il dispute son premier match en professionnel contre l'Espanyol Barcelone.

2006: Il remporte sa première Ligue des champions contre Arsenal.

2009: Il reçoit son premier Ballon d'or. Le premier de ses six trophées.

2014: Capitaine de la sélection argentine, il échoue en finale de la Coupe du monde contre l'Allemagne.

2020: Il demande à quitter le FC Barcelone après 20 ans passés au club.

Écoeuré par l'humiliation subie face au Bayern Munich (8-2) en quart de finale de la Ligue des Champions, par le probable départ de son ami et coéquipier Luis Suarez, non désiré par le nouvel entraîneur du club Ronald Koeman, et par ses mauvaises relations avec le président du Barça Josep Maria Bartomeu, l'Argentin n'y croit plus et souhaite changer d'air.

À moins que cela ne fasse partie d'une stratégie visant à évincer la direction du club, afin de glaner un (encore) meilleur contrat? En attendant, les spéculations sont de mise et Messi, qui a refusé de s'entraîner ce mercredi, n'a jamais été aussi près de la sortie. Un départ qui pourrait même s'opérer gratuitement.

Zéro, 112 ou 700 millions d'euros?

Lionel Messi dispose d'une clause dans son contrat lui permettant de partir libre à la fin de la saison, avec comme date butoir le 10 juin. Cette date étant dépassée, le Barça souhaite que l'Argentin honore sa dernière année de contrat, et même qu'il termine sa carrière là où elle a commencé : au club. Mais les représentants de "la Pulga" ("la puce", son surnom depuis tout jeune) estiment que cette clause est encore valable, étant donné que le club vient de terminer sa saison, chamboulée suite à l'épidémie de coronavirus. Si cette clause n'est plus valable, alors les acquéreurs potentiels devraient s'acquitter du montant de la clause libératoire du joueur, estimée à 700 millions d'euros.

700
millions d'euros
C'est le montant de la clause libératoire de Lionel Messi.

Cette somme reflète-t-elle pour autant la valeur réelle du joueur de 33 ans? Le site spécialisé Transfermarkt l'estime plutôt autour des 112 millions d'euros, quand L'observatoire du football du CIES la situe entre 70 et 90 millions d'euros. De belles sommes tout de même, qui semblent dans les cordes de quelques cadors européens. En revanche, c'est le salaire de l'Argentin qui risque de poser problème, lequel se situe actuellement autour des 85 millions d'euros annuels.

Créateur de valeur

Manchester City, l'Inter Milan, Manchester United, le Paris Saint-Germain ou encore l'Inter Miami, voilà les cinq clubs capables d'attirer Lionel Messi. Si la balance semble naturellement pencher pour Manchester City, où les richesses semblent inépuisables et où son ancien coach, Pep Guardiola, lui tend les bras, le club qui parviendra à réaliser ce transfert s'assurera à coup sûr des retombées économiques faramineuses. Côté compétition d'abord, une victoire finale en Ligue des champions rapporterait par exemple entre 80 et 150 millions d'euros. Hors du terrain ensuite, il faut compter su l'image de marque du joueur.

La venue de Cristiano Ronaldo à la Juventus avait fait bondir les ventes de maillots du club, passant de 500.000 unités à plus d'un million, pour des recettes estimées à près de 170 millions d’euros.

À titre d'exemple, la venue de Cristiano Ronaldo à la Juventus avait fait bondir les ventes de maillots du club, passant de 500.000 unités à plus d'un million, pour des recettes estimées à près de 170 millions d’euros, quand celle de Neymar Jr. au PSG avait permis à l'équipe française de renégocier son contrat de sponsoring à la hausse, pour un montant record de 75 millions d'euros par saison, contre 25 auparavant.

On peut aussi penser aux produits dérivés, aux spots publicitaires, à une probable hausse de la fréquentation des stades et de l'audience télé lors des matchs... Si Messi décide de changer de club, c'est tout l'écosystème du football mondial qui pourrait en être bouleversé.

Quel club pour la suite?

Messi pourrait s'envoler vers Manchester City, où son ancien coach Pep Guardiola officie, mais le club est sous la menace de la règle du fair-play financier. L'Inter Milan est une option sérieuse, d'autant que le père du joueur s'est récemment offert une maison dans la capitale Lombarde. Enfin, l'Inter Miami de David Beckham dispose d'une législation fiscale avantageuse et non-négligeable pour attirer "la Pulga".

Le footballeur qui gagne le plus...

Selon le magazine France Football, Lionel Messi est le joueur qui gagne le plus d'argent au monde avec 131 millions d'euros par an, devant Cristiano Ronaldo (118 millions) et Neymar Jr. (95 millions). Ces chiffres correspondent aux salaires bruts, plus les primes et revenus publicitaires.

Condamné pour fraude fiscale

Messi a été condamné en 2017 par la Cour suprême espagnole à 21 mois de prison pour fraude fiscale, suite a des irrégularités portant sur 4,16 millions d'euros, perçus au titre de droit à l'image via un réseau de sociétés écrans. Sa peine a été commuée en une amende de 252.000 euros. L'équivalent d'une journée de travail pour la star argentine.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés