Marc Coucke met la main à la poche pour relancer Anderlecht

©Photo News

L’homme d’affaires propriétaire du RSCA a installé Wouter Vandenhaute à la présidence. Vincent Kompany prend du galon.

Marc Coucke a annoncé ce jeudi quitter la présidence du club qu’il avait racheté fin 2017, en s’emparant de 64% des parts. Pour lui succéder, le Gantois s’est tourné vers Wouter Vandenhaute, un autre entrepreneur, lui aussi à la réputation solide de l’autre côté de la frontière linguistique. Le joueur Vincent Kompany prend aussi du galon et devient actionnaire.

Si le club n’a donné aucun détail sur cette révolution surprise, un profond remaniement financier est en cours. Ainsi, Marc Coucke convertirait ses prêts au club en capital pour un montant de 40 à 45 millions d’euros. D’autre part, Anderlecht va augmenter son capital de 10 à 20 millions d’euros. Coucke restera de loin le plus gros actionnaire du club après cette opération mais celle-ci va donc lui coûter cher.

Avec Wouter Vandenhaute, le club change de peau. Ancien patron de la maison de production Woestijnvis, Vandenhaute occupe la fonction de président chez De Vijver Media ainsi que chez Flanders Classics. L’homme est un fan du RSCA. Il fut d’ailleurs un candidat au rachat en 2017. Depuis le début de l’année, il était déjà impliqué comme conseiller indépendant. Une première expérience qui lui a déjà permis de voir l’ampleur de la tâche à réaliser.

"Honnêtement, j’ai été surpris à mon arrivée par la situation financière du club", admet-il. Sa première mission au côté de Karel Van Eetvelt, le nouveau CEO, sera de ramener le club dans une situation financière saine et rapidement faire oublier la perte record de 27 millions d’euros, enregistrée l’année dernière, en raison d’une perte de chiffre d’affaires et une explosion des coûts.

 Vandenhaute serait en train de rassembler des partenaires pour le rejoindre dans le capital du club. Mais l’opération n’était pas ficelée, ce jeudi. "Rien n’est définitif, il y a encore beaucoup de détails à régler", réagissait une source. Quant à Vincent Kompany, encore présent sur la pelouse, il prendra également des parts dans le capital du club, mais on ne sait pas encore à quelle hauteur. 

©Mediafin


Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés