Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
portrait

Naomi Osaka, la championne triste

La numéro 2 mondiale n'est déjà plus à Roland-Garros. La joueuse a préféré abandonner plutôt que de parler à la presse. Elle justifie son choix par un profond mal-être.