Perte record de 88 millions pour les clubs professionnels belges

A l'image de son double "soulier d'or," Hans Vanaken, le FC Bruges affiche le meilleur bulletin de santé financier du football belge ©BELGA

A l’issue de l’exercice 2018-2019 leurs perte nette a augmenté de près de 40 millions d’euros.

Les 23 millions d’euros supplémentaires engrangés dans le nouveau contrat télé sont les bienvenus pour les 24 clubs professionnels belges. Selon un bilan effectué par la commission des licences de l’Union belge de football, les clubs pros affichaient une perte nette de 87,8 millions d’euros à l’issue de la saison 2018-2019. C’est près de 40 millions de plus que la saison précédente.

Seuls cinq clubs sont dans le vert: FC Bruges (7,4 millions), Charleroi (3,8 millions), Saint-Trond (1,1 million) La Gantoise (900.000 euros) et Waasland Beveren (238.000 euros).

Seuls cinq clubs professionnels sur vingt-quatre sont dans le vert à l'issue de la saison 2018-2019

Tous les autres sont dans le rouge. Le bonnet d’âne revient à l’Antwerp (-10,6 millions), OH Leuven, un club de D1B (-13,7 millions) et, surtout au Sporting d’Anderlecht, le club le plus titré du pays, qui affiche une perte de 25,8 millions

25,8 millions
de perte nette
Au terme de son exercice 2018-2019, le RSC Anderlecht affiche une perte nette de 25,8 millions d'euros. C'est le plus mauvais élève de la classe.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés