Roland Duchâtelet risque le procès avec les employés de son club anglais

Après avoir revendu le Standard de Liège etSaint-Trond,Roland Duchâtelet est encore propriétaire de trois clubs en Europe. ©BELGAIMAGE

Cela va de mal en pis pour le fondateur de Melexis dans son club de football anglais. Les employés du club envisagent de l’attaquer en justice pour des bonus salariaux impayés.

Une communication avec les supporters rompue, des menaces envers les dirigeants, des envahissements de terrains et des manifestations, les amateurs de football belges se souviennent bien de la période où Roland Duchâtelet était propriétaires du Standard de Liège.

L’homme qui a fait fortune grâce à sa société Melexis ne fait pas que des adeptes non plus en Angleterre, où il a racheté le club de Charlton Athletic il y a 4 ans. Le club, qui perd de l’argent chaque année, a été relégué d’une division en 2016-2017. Depuis 4 ans, le torchon brûle avec des manifestations fréquentes contre le propriétaire belge. Un groupe de supporters anglais a même pris le nom de "Coalition Against Roland Duchâtelet", ou Card.

Selon le Daily Mail de ce lundi, ce désamour envers Roland Duchâtelet aurait même gagné le staff du club, qui envisage des actions en justice pour se faire payer leurs bonus impayés, qui représenteraient 10% de leur salaire.

Vendeur

Roland Duchâtelet chercherait à vendre le club de division 3 anglaise (League One) depuis l’année passée. Un consortium australien serait intéressé, selon les médias britanniques, mais le deal tarde à se concrétiser.

En attendant, Lieven De Turck, l’envoyé de Roland Duchâtelet qui négocie la vente du club, s’active à réduire les coûts au minimum. Il aurait, toujours selon les médias locaux, été jusqu’à rationner l’eau et la nourriture lors des entraînements, de quoi une fois de plus provoquer l’ire des supporters du club.

La stratégie de Roland Duchâtelet dans le football n’a jamais été facile à cerner. L’homme dont la fortune est faite depuis longtemps a revendu le club de Saint-Trond l’année passée. Il est encore propriétaire du club AD Alcorcon, en deuxième division espagnole, ainsi que du petit club allemand Carl Zeiss Jena.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content