Sander Berge, transfert sortant le plus cher de l'histoire du football belge

Sander Berge avait été l'un des grands artisans du titre de champion de Belgique conquis par Genk au printemps dernier. ©Photo News

Le milieu de terrain du Racing Genk rejoint le club anglais de Sheffield pour 26 millions d'euros. C’est le transfert sortant le plus cher qu'ait connu la Jupiler Pro League, à égalité avec celui de l’ex-Anderlechtois Youri Tielemans en 2017.

Dernier jour pour le mercato d’hiver ce vendredi. Un mercato relativement calme sur le plan international avec peu de gros transferts même si on n’est pas à l’abri d’une dernière transaction de grosse envergue, le marché se terminant à minuit.

Il y a trois ans, Sander Berge avait ainsi été acquis par Genk au club norvégien Valerenga Fotball pour seulement deux millions d'euros.

En Belgique, par contre, un nouveau record a été atteint avec le départ du milieu de terrain du Racing Genk Sander Berge (21 ans) qui rejoint la Premier League anglaise et le club de Sheffield United pour un montant estimé à 26 millions d’euros. Ce qui en fait le transfert sortant le plus cher de l’histoire du football belge à égalité avec celui de l’ex Anderlechtois Youri Tielemans parti à Monaco mi-2017. Ce dernier a ensuite transféré à Leicester pour 38 millions d'euros.

Jeune, costaud, Sander Berge avait été l'un des grands artisans du titre de champion de Belgique conquis par Genk au printemps dernier. Ce dernier confirme en tout cas être passé maître dans l‘art de dénicher les bonnes pioches à l’étranger, de les faire éclore puis de les revendre avec une solide plus-value. Il y a trois ans, Sander Berge avait été acquis par Genk au club norvégien Valerenga Fotball pour seulement deux millions d'euros...

Autres départs

Le même Racing Genk a également cédé lors de ce mercato hivernal son centre-avant Mbwana Samatta aux Anglais d’Aston Villa pour 10,5 millions d'euros, après l’avoir acquis pour 800.000 euros il y a quatre ans.

©MEDIAFIN

Parmi les autres départs marquants on citera celui du Standardman Renaud Emond, parti pour 4 millions à Nantes, et du Gantois Dylan Bronn, transféré à Metz pour le même montant. Sans oublier celui, pas encore officiel, du jeune Anderlechtois Alexis Saelemaekers (20 ans) a rejoint l’AC Milan pour 8 millions d'euros en vertu d’un montage particulier selon la presse sportive (prêt avec option d’achat obligatoire).

Anderlecht aux abois

Aux abois sur le plan financier, après avoir enregistré une perte de 27 millions d'euros lors de son exercice 2018-19, le Sporting mauve et blanc se voit donc à nouveau contraint de céder – de brader disent certains observateurs – un de ses plus grands espoirs pour renflouer ses caisses. 

On se souviendra du départ de Sebastiaan Bornauw pour Cologne en août dernier. Tout cela va à contre-courant de la stratégie maison qui consiste à tout miser sur les jeunes avant des revendre quelques années plus tard avec une solide plus-value.

Du côté des "entrants"

Côté transferts entrants, enfin, c’est le FC Bruges qui, fort de sa puissance financière, a réalisé le plus gros coup en débloquant 6,5 millions d'euros pour acquérir les services de l’attaquant tchèque du Viktoria Plzen Michael Krmencik. C’est bien connu, on ne prête qu’aux riches.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés