Septante millions d'euros pour sauver le Sporting d'Anderlecht

Wouter Vandenhaute (à gauche aux côtés du CEO Karel Van Eetvelt) a été officiellement introduit président du RSC Anderlecht. ©Photo News

Cinquante millions proviendront d'un rééchelonnement de la dette et 20 millions de nouveaux capitaux qui seront injectés dans le club par les actionnaires.

Le conseil d’administration du Sporting d’Anderlecht a approuvé à l’unanimité mardi le plan "RSCA 2020-2025" présenté par son CEO Karel Van Eetvelt.

Il prévoit notamment de mettre à la disposition du club quelque 70 millions d'euros. 50 millions proviendront d’un rééchelonnement de la dette et 20 millions de nouveaux capitaux. Les actionnaires actuels (Marc Coucke, qui reste actionnaire majoritaire, Joris Ide et consorts) ainsi que le duo Vincent Kompany-Wouter Vandenhaute s’y sont engagés ensemble, indique le RSCA dans un communiqué. Ce dernier a officiellement été introduit à la présidence du club (L’Echo du 29 mai).

20
millions €
Les actionnaires du RSC Anderlecht vont injecter 20 millions d'euros dans le club.

Le club mauve et blanc est, on le sait, dans une situation financière critique. Il a affiché en 2018-2019 une perte nette de 27 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 84 millions. Ses dettes frôlaient les 95 millions. Et puis, il y a la crise du Covid-19 qui pèse sur ses revenus. "Comme beaucoup d'autres clubs dans le reste de l'Europe, le RSC Anderlecht veut faire en sorte que le club puisse ainsi sortir indemne de la crise du coronavirus", ajoute le club du parc Astrid.

Exit Verschueren

Si Wouter Vandenhaute a pris du galon, en revanche l’ancien directeur sportif Michael Verschueren perd toute fonction exécutive et redevient simple administrateur. Il continuera à remplir ses mandats à l’ECA (l’association européenne des clubs) et à l’UEFA. Il sera, indique le club, la figure de liaison entre les actionnaires historiques (Alexandre Van Damme, Etienne Davignon, Johan Beerlandt) et la nouvelle direction.

Dans les prochaines semaines, une nouvelle structure de gouvernance sera mise en place.

Dans les prochaines semaines, une nouvelle structure de gouvernance sera mise en place afin de permettre au RSCA de renouer avec son passé glorieux et d’éviter que le club ne se retrouve à nouveau dans la situation de la période écoulée, lit-on encore dans le communiqué. En clair, une division plus claire entre la direction opérationnelle et le conseil d'administration sera opérée. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés