Publicité
Publicité

Sourires et larmes mêlés pour les adieux du "roi" Federer

"Je ne suis pas triste, je suis heureux", assure un Federer en larmes à l'heure de mettre un terme à une carrière de 25 ans.