Une quinzaine d'entreprises belges au service de l'Euro

Comme à son habitude, la firme EVS, spécialiste des retransmissions, fera partie des entreprises belges actives dans l'organisation de l'Euro. ©BELGAIMAGE

Comme lors de chaque grand événement sportif, la Belgique sera présente en coulisses de l'Euro. Cette année, une quinzaine de sociétés belges travailleront au bon déroulement de la compétition.

Les fans de foot ont du mal à se tenir calmes, assis gentiment à leur table de quatre. Les Diables rouges entameront ce samedi l'Euro face à la Russie. En coulisses toutefois, un paquet d'autres Belges sont déjà actifs depuis plusieurs semaines. À chaque grand évènement du ballon rond, les Belges jouent aussi un rôle important en coulisses. Jusqu'à la dernière Coupe du monde en Russie en 2018, Agoria, l'organisation patronale belge, avait pris l'habitude de les recenser afin de mettre en valeur le savoir-faire belge.

15
Entreprises belges
Il y a cinq ans, 11 sociétés belges apportaient d'une manière ou l'autre le touche au bon déroulement de la Coupe du Monde. Elles seront une quinzaine à l'Euro.

Il y a cinq ans, 11 sociétés belges apportaient d'une manière ou l'autre leur touche au bon déroulement de l'événement. Impossible toutefois d'obtenir cette année la liste complète des partenaires belges. La faute à l'UEFA, de plus en plus frileuse à l'idée de parler de ses partenaires. Un mot d'ordre a même été envoyé à la fédération patronale, précisant notamment qu'aucune annonce de collaboration avec l'UEFA ne pouvait se faire sans l'accord écrit de la fédération européenne de football.

Les habitués au rendez-vous

Toutefois, selon nos informations, elles seraient cette année une quinzaine. Parmi elles, on retrouve les classiques comme les spécialistes de la retransmission EVS, Barco et NEP Belgium, trois acteurs mondialement reconnus dans le monde du multimédia et la retransmission de grands évènements. La Belgique sera également toujours directement sur le terrain avec Expo-line qui développe les sprays utilisés par les arbitres depuis quelques années pour positionner les murs des joueurs suite à une faute. Rockfon et Vergokan, deux entreprises flamandes dans le bâtiment et la société liégeoise WNM seront également de la fête, comme ce fut le cas il y a quatre ans.

Plusieurs acteurs habitués comme Wollux qui développe des imprimés sur tissus, drapeaux et toutes sortes de supports, ne font en revanche plus partie des partenaires, nous explique-t-on. Sans le travail de collecte d'Agoria, impossible d'obtenir le détail exact des partenaires. Plusieurs entreprises flamandes spécialisées notamment dans la sécurité ont toutefois décroché pour la première fois un partenariat européen.

Club d'entreprises belges

Au fil des éditions, le nombre de partenaires belges pour l'organisation des plus grands évènements sportifs reste globalement stable. Une situation notamment rendue possible par le développement par Agoria du "Sports & Entertainment Technology Club", un club réunissant l'ensemble des entreprises belges actives dans le secteur et pouvant donc intéresser les organisateurs des JO et compétitions sportives majeures. La liste de la fédération regroupe pas moins d'une septantaine d'entreprises.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité