19, l'école prête à former des "machines de guerre du code"

©Dieter Telemans

Après Paris, Xavier Niel, patron emblématique de Free, inaugure son école bruxelloise qui ambitionne de révolutionner l'apprentissage du code informatique: 19.

C'est parti: 19 est officiellement ouverte. La filiale pédagogique de la célèbre institution parisienne 42, qui ambitionne de révolutionner l'apprentissage du code informatique, a été inaugurée en grande pompe à Uccle par le milliardaire français Xavier Niel.

Suivez le quotidien de 3 candidats pendant la première sélection de l'École 19.

Figure emblématique du projet initial en France, il était aux côtés de la Ministre fédérale du Budget, Sophie Wilmès, et des deux fondateurs de l'antenne belge, John-Alexander Bogaerts (B19) et Ian Gallienne (GBL).

Sous une vive salve d'applaudissements de la part des élèves, l'homme a aussi profité de sa présence à Bruxelles pour lancer la dernière phase de présélection de l'école: un examen de 8 heures pour les 93 étudiants toujours engagés dans l'aventure. Ils étaient 127 candidats au départ début mai.

©Dieter Telemans

Fini donc la "piscine", du nom de ce processus d'écrémage typique à l'école. Par après, les heureux élus se verront ouvrir les portes d'un enseignement d'un genre nouveau. Un enseignement entièrement gratuit grâce au soutien des mécènes tels que Belfius, Deloitte, Besix Group, RTL Belgium, Proximus, GBL, 4Wings Foundation, De Persgroep, UCB et Solvay.

Quelle est l'idée de cette nouvelle institution bruxelloise? De former des "machines de guerre du code", expliquait déjà John-Alexander Bogaerts en septembre lors de l'annonce du projet.

Un projet qui parle a de nombreux hauts profils du pays qui ont d'ailleurs fait le déplacement pour l'occasion: Philippe Delusinne (RTL Belgium), Marc Raisière (Belfius), Dominique Leroy (Proximus), Alexis Lebedoff (Facebook), Ian Gallienne (GBL), Didier Malherbe (UCB), Rik Vandenberghe (Besix) ou encore Cédric Frère (Frère-Bourgeois).

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content