83.000%, l'insolente croissance de ProUnity

David Muyldermans, le CEO de ProUnity envisage de s'associer avec un grand du secteur.

Depuis sa création en 2015, ProUnity enregistre une croissance fulgurante. L'entreprise réfléchit désormais à la meilleure manière de poursuivre l'aventure.

"On ne s'attend certainement pas une décroissance, mais notre progression sera sans doute moins importante en 2021", la réflexion de David Muyldermans, le CEO de ProUnity, est la même pour un paquet de patrons d'entreprise. Chez le spécialiste du recrutement de personnel externe, on est toutefois très loin de la panique. Pour ce qui est de la croissance, l'entreprise est actuellement sur un matelas plutôt confortable. Il y a quelques semaines, elle a récemment remporté le classement "Technology Fast 50" de Deloitte.

Chaque année, le consultant se penche sur l'évolution du chiffre d'affaires d'entreprises ayant au moins quatre années de bilans comptables. Le critère choisi est évidemment un peu court pour avoir une idée fine de la santé des sociétés classées. Il n'en reste pas moins un indice intéressant sur le potentiel de ces jeunes pousses. Celui de ProUnity est bien réel. L'entreprise fondée en 2015 a battu tous les records du classement avec une croissance sur la période reprise de presque 83.000%. "Forcément, nous démarrions d'assez bas, mais nous atteignons désormais des niveaux importants. Nous sommes passés de 64.000 euros à 87 millions en 2020", explique-t-on fièrement du côté de ProUnity.

Notaires ravis

L'entreprise grandit très vite. Il faut dire que ProUnity a pris l'habitude de voir arriver chaque année des clients conséquents. L'entreprise travaille notamment avec une jolie série d'acteurs du service public. Cette année encore, le démarchage a plutôt bien fonctionné avec quelques solides noms à ajouter au portefeuille clients. "Nous pouvons par exemple citer la fédération des notaires avec qui on a déjà enregistré de très bons résultats. Pour la première fois, ils n'ont plus de postes vacants. Le délai des recrutements a également fondu. En moyenne depuis que nous sommes arrivés, chaque poste trouve preneur en dix jours", assure fièrement le CEO.

87
millions d'euros
ProUnity est passé d'un chiffre d'affaires de 64.000 euros en 2016 à 87 millions quatre ans plus tard.

ProUnity peut remercier la digitalisation des entreprises, très à la mode ces dernières années. Un phénomène encore renforcé par la pandémie. "Les entreprises ont encore un peu plus pris conscience de l'importance du digital dans le processus de recrutement", confirme David Muyldermans. Il sera difficile toutefois d'assurer la croissance espérée en période normale. "Nous avons signé des contrats importants peu de temps avant le premier confinement ce qui a permis de ne pas trop ressentir l'effet du premier confinement. Mais on s'attend à des effets retardés. On tournera sans doute autour d'une croissance de 30 à 40%", confie le patron.

Levée de fonds dans les cartons

L'entreprise s'installe de manière de plus en plus concrète sur le marché et voit son statut de jeune pousse s'éloigner. La rentabilité n'est toutefois toujours pas au rendez-vous. "Nous espérons l'atteindre pour la fin de l'année", assure toutefois le patron.  

On peut viser des investisseurs classiques ou s'associer à un grand acteur du marché qui nous permettrait d'attaquer plus facilement les marchés étrangers.
David Muyldermans
CEO de ProUnity

De toute façon, ProUnity préfère encore miser sur la croissance et la prise de parts de marché. "Nous sommes aujourd'hui dans les leaders du marché européen, mais nous avons encore un petit retard à combler avec les deux plus gros acteurs". La réflexion d'une nouvelle levée de fonds trotte donc de plus en plus dans la tête du patron. "Nous sommes encore au début de la réflexion. On peut viser des investisseurs classiques ou s'associer à un autre grand acteur du marché. Cela nous permettrait d'attaquer plus facilement les marchés étrangers. Ce que l'on souhaite justement faire", détaille le patron. "Il y a toutefois encore énormément à faire en Belgique".

Le résumé

  • Fondée en 2015, ProUnity a depuis enregistré une croissance de 83.000% de son CA.
  • En 2020, ses revenus étaient de 87 millions d'euros.
  • La société a pris l'habitude d'attirer les gros clients.
  • ProUnity planche désormais sur une possible levée de fonds.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés