Avertissement sur résultat pour Apple

©REUTERS

Le patron d'Apple a expliqué ce mercredi après la clôture des marchés que son groupe est confronté à une baisse de la demande pour l'iPhone, notamment en Chine. Par conséquent, le groupe technologique s'attend à ce que ses ventes pour le trimestre allant d'octobre à novembre soient moins bonnes qu'escomptées.

C'est officiel: Apple a raté son Noël. Dans une lettre aux investisseurs, Tim Cook a confirmé les craintes qui agitent les marchés depuis des mois sur la faculté de la marque à vendre toujours autant d'iPhone. Pour le patron du groupe californien, le problème vient surtout de la demande dans les pays émergents

"Même si nous anticipions des difficultés dans des marchés émergents importants, nous n'avons pas mesuré l'ampleur de la décélération économique, surtout en Chine", écrit le CEO d'Apple à ses actionnaires. A cela s'ajoute la vigueur du billet vert par rapport aux autres monnaies. Tim Cook évoque aussi l'embouteillage dans les lignes de production d'une marque qui n'a lancé depuis l'automne un nombre impressionnant de nouveaux produits. 

84
Milliards de $
Le chiffre d'affaires trimestriel devrait ainsi tomber à 84 milliards de dollars au lieu de 91 milliards anticipés par les analystes.

Autrement dit, Apple s'attend à présent à dégager un chiffre d'affaires inférieur à ses premières prévisions. Apple anticipe sur son premier trimestre, correspondant à la période octobre-décembre, un chiffre d'affaires de quelque 84 milliards de dollars, alors qu'il projetait début novembre, à l'occasion de la publication de ses comptes du quatrième trimestre, de 89 à 93 milliards de dollars.  

Un avertissement sur résultat, c'est du jamais vu chez Apple depuis que Tim Cook est aux commandes. Les résultats officiels pour le trimestre en question, publiés le 29 janvier prochain, seront donc particulièrement scrutés. 

Sanction à Wall Street 

Dans les transactions électroniques après-Bourse, le titre de l'entreprise californienne  abandonnait plus de 8% immédiatement après la publication de cette lettre aux actionnaires. Un recul confirmé ce jeudi à l'ouverture des marchés US. Les actions de certains fournisseurs d'Apple reculaient aussi: Qualcomm cédait 2,4%, Qorvo 5,2% et Skyworks 4,4% et Micron Technology 2,75%.

Plus anecdotique, la capitalisation d'Apple se retrouvait inférieure à 700 milliards de dollars, alors qu'elle dépassait les 1.100 milliards de dollars à son sommet, en octobre dernier. Ce jeudi, le champion automnal a effacé plus de 60 milliards de capitalisation pour se faire dépasser par Alphabet, qui atteint 730 milliards de dollars, et être encore un peu plus distancé par Microsoft et par Amazon

 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect