Comment Apple peut-il relancer un iPhone en déclin?

©ANP

Apple tient sa keynote ce mardi. Plusieurs nouveautés sont attendues, notamment concernant l'iPhone.

Apple va-t-il trouver la parade pour donner un nouvel élan à son produit phare, l'iPhone? Si, comme à son habitude, la firme californienne a cultivé le secret sur le menu de sa grand-messe de mardi, les observateurs s'attendent à ce que le célèbre smartphone fasse l'objet d'une annonce. 

Car le premier smartphone de l'histoire a perdu de sa superbe. La concurrence asiatique est féroce sur ce marché très prisé. Et Apple est à la peine. L'iPhone s'est classé à la 4e position des ventes mondiales de smartphones au deuxième trimestre 2019, derrière Samsung (23% de parts de marché) et les Chinois Huawei (18%) et Oppo (11%). Apple a vu les recettes de ses smartphones plonger de presque 12% en un an sur la période avril-juin 2019, à 53,8 milliards de dollars.

Trois nouveaux modèles d'iPhone?

Nous allons peut-être voir ce qu'Apple veut dire quand il parle des services et des appareils comme d'un seul produit unifié.
Carolina Milanesi
Analyste chez Creative Strategies

L'appareil en lui-même pourrait évoluer au niveau de l'appareil photo notamment. Les spéculations vont également bon train concernant un écran plus résistant et un processeur plus rapideTrois nouveaux modèles, certains estampillés "pro", et un successeur de l'iPhone XR, plus abordable que les smartphones haut de gamme dont les prix avoisinent les 1.000 euros, pourraient également être dévoilés, parient les experts.

Mais là où la marque à la pomme pourrait tenter d'agir pour rattraper son retard, c'est au niveau de "l'écosystème" Apple. "Nous allons peut-être voir ce qu'Apple veut dire quand il parle des services et des appareils comme d'un seul produit unifié", anticipe Carolina Milanesi, analyste chez Creative Strategies.

Carte de crédit et streaming vidéo au menu?

La présentation de mardi pourrait donc faire la part belle aux petits et grands nouveaux de cet écosystème Apple, de la carte de crédit à Apple TV+, le service de streaming vidéo dans lequel Apple a déjà injecté 6 milliards de dollars"C'est l'occasion pour eux d'utiliser les services pour ajouter de la valeur aux appareils", estime Carolina Milanesi. L'analyste envisage notamment des offres combinant des abonnements à la musique, la télévision ou les jeux avec les nouveaux téléphones.

La date de mise en service de la nouvelle plateforme de vidéos est très attendue, d'autant que Disney doit lancer la sienne en novembre, sur un marché déjà bien occupé par Netflix et Amazon, ainsi que YouTube et Facebook Watch du côté des réseaux sociaux gratuits. La firme californienne a aussi prévu d'investir le secteur lucratif des jeux vidéos, avec le lancement, d'ici la fin de l'année, d'un nouveau service sur abonnement baptisé Apple Arcade. 

Cette densification de l'écosystème d'Apple, où l'on trouve déjà des services de paiement, d'abonnement à la musique ou aux magazines, doit lui permettre de relativiser sa dépendance à l'iPhone.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect