Le gouvernement a sondé Facebook comme jamais

©AFP

Au 1er semestre 2019, les autorités belges ont envoyé un nombre record de requêtes d’informations à Facebook.

Cette semaine, Facebook a annoncé qu’il supprimerait de sa propre initiative les "deepfakes", c’est-à-dire des séquences filmées truquées à l’aide d’intelligence artificielle. Mais quel sort réserve-t-il, lui et les autres géants du net, aux questions émanant des autorités belges sur certains comptes ou aux requêtes visant à supprimer certains messages (illégaux)? Les rapports publics de ces groupes y apportent certaines réponses.

Premier constat: Facebook, Microsoft, Twitter, Apple et Google n’ont jamais reçu autant de requêtes de la part de nos autorités: au total au premier semestre de l’an dernier, pas moins de 1.624 requêtes, ce qui constitue un record, contre 977 au cours de la même période de 2014. Facebook (Instagram compris) se taille la part du lion (676) alors que Twitter en reçoit curieusement très peu, à peine 23.

Les géants du net sont plus enclins à y répondre qu’il y a cinq ans: dans 70% à 90% des cas selon le réseau social, mais en n’acceptant pas toujours les demandes de nos autorités dans leur intégralité. Twitter, par exemple, s’est toujours refusé à supprimer un tweet depuis 2016. Facebook y répond surtout lorsqu’il s’agit de messages négationnistes (de l’Holocauste).

Nos autorités envoient cependant un nombre croissant de demandes de suppression de contenu illégal, selon les statistiques de la police fédérale. Ces requêtes visent principalement le terrorisme, le radicalisme, la propagande et les appels à la haine et à la violence. 

En 2018, la police fédérale a transmis 1.750 signalements à cet égard aux opérateurs, qui ont supprimé les messages illégaux (selon la loi belge) à hauteur de 72%. Un procès-verbal est établi si la personne concernée est domiciliée en Belgique. De manière générale, le ministre de l’Intérieur, Pieter De Crem (CD&V), estime que les relations avec les plateformes internet se sont améliorées à la suite de quelques initiatives internationales. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n