Sofina profite de la vente du roi du GIF à Facebook

Facebook entend intégrer plus en profondeur le service aux 700 millions d'utilisateurs quotidiens à ses propres applications. ©Photo News

Giphy, la plateforme pouvant se targuer de détenir la plus grande collection d'images animées, vient de passer aux mains du géant américain Facebook. Montant de l'opération? 400 millions de dollars. Desquels le holding de la famille Boël touchera sa part.

Coup de lasso pour Facebook, qui a annoncé vendredi avoir racheté la plateforme Giphy, permettant de rechercher, partager et créer des GIF, ces images animées bien connues du net. Et dont Sofina  est actionnaire, depuis février de l'an passé, avec une participation de 4,15%, selon le rapport annuel du holding de la famille Boël.

Il s'agit-là, pour le numéro un des réseaux sociaux d'intégrer plus en profondeur encore l'immense bibliothèque de la société à son application Instagram notamment - qui lui apportait 25% de son trafic. Mais sans changement majeur à prévoir à la clé dans le cadre de l'opération.

400
millions $
Selon le site Axios, le montant de la transaction s'élève à environ 400 millions de dollars.

Côté financier, le montant de la transaction tourne à environ 400 millions de dollars, d'après le site spécialisé Axios. Soit en dessous de la valorisation privée du roi du GIF, qui tournait plutôt aux alentours des 600 millions.

700 millions d'utilisateurs quotidiens

Roi, car créée en 2013 et basée à New York, Giphy est l'une des principales plateformes de partage de GIF, revendiquant plus de 700 millions d'utilisateurs quotidiens.

Son contenu divers, allant de chiens à lunettes de soleil aux réactions expressives de célébrités, peut être partagé directement sur divers réseaux, tels que Facebook, Twitter, Snapchat ou encore TikTok.

"Nous avons toujours voulu rendre la façon dont vous vous exprimez plus drôle, plus palpitante... et peut-être juste un peu plus bizarre", résume l'entreprise.

Et ce, par le biais de créations d'utilisateurs, mais aussi de productions en propre, réalisées pour le compte de marques, ce qui lui permet de générer des revenus.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés