Toujours en quête d'un président, EVS perd deux administrateurs

Vincent Werbrouck (à gaucge sur la photo) quitte EVS pour prendre la direction de la société d'informatique Sapristic. Pierre De Muelenaer (à droite), lui, est déjà parti fin 2019. ©doc

La société liégeoise de technologie de l'image EVS annonce la démission de deux administrateurs. Après le départ de Pierre De Muelenaere fin décembre 2019, EVS se cherche aussi un président.

EVS voit deux de ses administrateurs quitter le navire. Dans un communiqué, Vincent Werbrouck annonce partir pour prendre la direction de la société d'informatique Sapristic. Aucune raison n'est avancée pour expliquer le départ de Tom Bamelis du conseil d'administration du spécialiste liégeois des technologies de production vidéo en direct.

Tom Bamelis a annoncé sa démission avec effet le 23 décembre 2019. Il était entré en janvier 2019 au conseil sur proposition de Pierre De Muelenaere, alors président. Ce dernier a quitté l'entreprise à la fin de l'année. 

Pas de lien avec le départ de De Muelenaere 

Interrogé, le CFO Yvan Absil se refuse à lier ces départs au changement de gouvernance, observé par le groupe.

Serge Van Herck, le nouveau CEO, est désormais seul aux commandes. Il avait pris ses fonctions en septembre, mais avait œuvré de concert avec De Muelenaere pendant une période de transition qui s'est terminée à la fin de l'année.

Aujourd'hui, EVS cherche toujours un président pour son conseil. Quant aux administrateurs, il est encore trop tôt pour savoir s'ils seront remplacés. "La question du remplacement d’un ou deux administrateurs n'a pas été tranchée. Nous voulons d'abord voir comment faire évoluer le board vers un board fort et efficace", explique-t-on chez EVS.    


Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n