Une adolescente invente une version abordable et sûre de l'Hyperloop d'Elon Musk

©RV DOC

Moins rapide mais moins cher que la version d’Elon Musk, l’Hyperloop proposé par une adolescente américaine de 13 ans a séduit les scientifiques d’un prestigieux concours de science.

Caroline Crouchley est une simple élève de l’école secondaire de Garden City à New York. Mais sa participation à un concours scientifique pourrait changer sa vie et potentiellement la destinée du projet Hyperloop d'Elon Musk, le patron de Tesla et SpaceX. Si on n’en est peut-être pas encore là, elle a en tout cas charmé les juges de ce concours prestigieux avec sa propre version de l’Hyperloop.

L'Hyperloop tarde à passer le stade du prototype

L’idée d’Elon Musk avec le projet Hyperloop, c’est de transporter des gens d’un point A à un point B à plus de 1.000 km/h dans des capsules en lévitation insérée dans des tubes faiblement pressurisés à l’allure futuriste. Ils remplaceraient les voies ferrées traditionnelles.

Entamé en 2013, le projet tarde à voir le jour et une bataille technologique entre trois entreprises concurrentes fait rage. Les différents projets initiés semblent stagner au stade du prototypage et tardent à passer à une phase d’industrialisation.

Des premiers transports de fret sont toujours annoncés avant 2025 et le premier voyage de passager en Hyperloop n’est pas prévu avant 2029 en Inde entre Mumbai et Pune, tandis qu’en France, une première piste d’essai à taille réelle vient d’être inaugurée par l’entreprise HTT. Rien de très concret pour des recherches actuellement très coûteuses, beaucoup d’experts et d’analystes doutent donc encore assez logiquement de la viabilité du projet.

Le projet présenté par Caroline Crouchley lors du concours "3M Young Scientist Challenge".

C’est là que Caroline Crouchley intervient. Cette adolescente new-yorkaise de 13 ans a présenté sa propre version sûre et abordable. La jeune fille propose d’utiliser les tubes prévus pour l’Hyperloop pour faire avancer les trains actuels à des vitesses deux fois supérieures. Pour réaliser cet exploit, elle a imaginé relier les trains à une navette magnétique installée dans les tubes d’Hyperloop qui entrainerait les trains vers des vitesses folles. Le tout pourrait tourner à l’énergie renouvelable.

UNE ADOLESCENTE DE 13 ANS AMÉLIORE LE TRAIN SUPERSONIQUE D'ELON MUSK

Il n’en fallait pas plus pour le jury du "3M Young Scientist Challenge" qui l’a immédiatement envoyée en finale. De là à intégrer les équipes d’Elon Musk? C’est peut-être un peu tôt, mais il faut retenir le nom de cette jeune fille qui fera sûrement encore parler d’elle dans les prochaines années.  

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect