Alibaba ouvre la voie à une IPO record

Alibaba est coté à New York depuis 2014. Dès le 26 novembre, il le sera également à Hong Kong. ©EPA

Le géant technologique chinois Alibaba lance ce vendredi sa période de souscription en vue d'une IPO à 13,4 milliards de dollars sur la Bourse de Hong Kong. La première cotation est fixée au 26 novembre. Alibaba est déjà coté sur le NYSE.

Alibaba coté sur les marchés hongkongais, ce sera une réalité dès le 26 novembre. Le géant chinois du commerce électronique a lancé ce vendredi une colossale opération de souscription à Hong Kong. Il espère lever plus de 13,4 milliards de dollars (12 milliards d'euros), ce qui fera de cette opération la plus importante sur cette place boursière depuis 2010. 

188
HK$
La souscription est ouverte aux investisseurs individuels au prix de 188 dollars de Hong Kong par action.

Le montant est certes inférieur aux dernières estimations: le quotidien de Hong Kong "South China Morning Post", qui appartient à Alibaba, annonçait mercredi que le groupe prévoyait de lever jusqu'à 15 milliards de dollars.

"Pour une jeune entreprise qui n'a que 20 ans, c'est un nouveau départ", a assuré le CEO du groupe, Daniel Zhang, dans une lettre aux investisseurs.

Les détails de l'offre

Concrètement, l'offre de souscription porte sur 12,5 millions d'actions. Elle est ouverte aux investisseurs individuels au prix de 188 HK$ par action (plus de 21,8 euros). Ce prix pourrait évoluer à la hausse pour son option de sur-allocation (500 millions d'actions). Ce prix sera fixé le 20 novembre.

On savait que le géant chinois de l'internet avait renoué avec son ambition d'une double cotation, mais un nouveau report n'était pas écarté compte tenu des violences à Hong Kong et particulièrement dans le quartier des affaires. Le groupe avait déjà reporté une première fois fin août ses plans en la matière.

En quelques heures, il semblait que l’offre était déjà sur-souscrite "plusieurs fois", entendait-on. Dans le chef d’Alibaba, on se refusait à tout commentaire. 

Pourquoi Hong Kong plutôt que Shanghai ou Shenzhen?

Une question se pose toutefois, pourquoi Alibaba a-t-il préféré le marché de Hong Kong à celui de Shanghai ou Shenzhen? Selon les spécialistes, Alibaba est trop gros pour une cotation sur les marchés domestiques. La Chine accueille bel et bien le n°2 mondial en termes de capital, mais les ventes d'actions y sont toujours moins importantes qu'à Hong Kong.

Pékin oeuvre pourtant à promouvoir la cotation de ses jeunes entreprises à la croissance fulgurante sur ses marchés domestiques. Cette année, on a ainsi assisté au lancement du marché STAR pour accueillir les entreprises innovantes de stade précoce dans le cadre d’un Système de référencement "à la Nasdaq", une première pour la Chine.

Alibaba est déjà côté à New York depuis 2014. Il avait levé 25 milliards de dollars à l'époque.  

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n