Amazon veut faire de la main un moyen de paiement

©REUTERS

Le géant technologique américain s’insère de plus en plus dans le monde du paiement. Il est sur le point de dévoiler un moyen de paiement palmaire.

Payer ses courses au supermarché simplement en passant sa main devant la caisse, ça peut paraître impensable mais rien n’est impossible pour les géants de la tech, dont Amazon qui y pense très sérieusement. Le géant de l’e-commerce s’insère de plus en plus dans le monde des magasins et ses dernières lubies en matière de paiement en sont une preuve supplémentaire.

L’idée d’Amazon, c’est que la paume de la main soit liée aux informations bancaires du client. Il pourrait ainsi payer ses courses d’un geste de la main sans sortir son téléphone ou son portefeuille.

Amazon a déjà dépassé le stade de l’idée. Selon des sources internes à l’entreprise relayées par le Wall Street Journal, le géant américain envisage de présenter son invention à des chaînes de fast-food, des vendeurs de cafés et d’autres types de commerces qui ont un volume de transactions important chaque jour.

Séduire les banques

Ce projet est observé de très près par les autres géants de la tech, mais surtout par les banques et les entreprises comme Visa et MasterCard. Amazon serait déjà en discussion avec eux et ces derniers préfèreraient jouer le jeu pour l’instant plutôt que d’être mis de côté si l’invention venait à devenir réalité.

Les banques ne savent pas si elles doivent considérer Amazon comme un partenaire technologique ou un concurrent.

Car les acteurs comme Visa et les grandes banques américaines ne savent toujours pas si elles doivent considérer Amazon comme un partenaire technologique ou un concurrent. Jeff Bezos, le CEO d’Amazon, a répété à maintes reprises ces derniers mois l’importance pour son entreprise de proposer des services de paiement. L’idée derrière ce discours, c’est de pouvoir obtenir plus d’informations sur les clients et connaître encore mieux leurs habitudes d’achat. Pour son propre marketing, mais surtout pour celui de ses annonceurs.

Pour l’instant, le secteur bancaire a montré de l’intérêt pour cette possibilité et participe à l’élaboration du projet, toujours selon des sources internes. Amazon, de son côté, ne peut pas faire sans la participation de ces derniers, qui lui servent de garantie auprès des consommateurs.

Au-delà de l’innovation, la question de la fraude s’impose avec un tel moyen de paiement. En quoi une image de la main serait-elle plus sûre qu’un code PIN ou qu’une empreinte digitale? Souvent citées en exemple, les empreintes digitales présentent de nombreuses lacunes en matière de sécurité et ne fonctionnent pas dans nombre d’usages. L’empreinte palmaire serait-elle plus sûre? Amazon pense en tout cas avoir trouvé la clef et a fait déposer le brevet de son invention.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect