Apple déçoit avec ses prévisions et chute de plus de 6% à Wall Street

©ANP

La firme à la pomme déçoit sur ses prévisions de vente de fin d'année, ce qui a fait reculer ce vendredi le titre de plus de 6% à Wall Street.

Apple a publié ce jeudi des résultats meilleurs que prévu pour le trimestre clos fin septembre, mais ses prévisions pour la période de Noël ont déçu les analystes.

Le fabricant de l'iPhone prévoit un chiffre d'affaires compris entre 89 et 93 milliards de dollars (78-82 milliards d'euros) pour la période octobre-décembre, premier trimestre de son exercice fiscal 2019, alors que le consensus était de 93,02 milliards, selon les données de Refinitiv.

 A la clôture de Wall Street, le titre du groupe, première capitalisation boursière américaine, cédait 6,63% à 207,48 dollars, repassant ainsi sous la barre symbolique des 1.000 milliards de capitalisation qu'il avait franchi le 2 août dernier .

Interrogé par Reuters, le directeur général Tim Cook a mis en avant l'affaiblissement des marchés émergents, les taux de change et des incertitudes sur la capacité du groupe à répondre à la demande pour ses nouveaux produits.

 Pour le trimestre à fin septembre, Apple a publié un bénéfice par action de 2,91 dollars, nettement supérieur au consensus qui était à 2,79 dollars. Le chiffre d'affaires, en hausse de 20% à 62,9 milliards de dollars, dont 61% à l'international, dépasse aussi le consensus qui le situait à 61,5 milliards. Apple a précisé avoir vendu 46,9 millions d'iPhone sur le trimestre écoulé contre 46,7 millions un an plus tôt. C'est moins que le consensus FactSet, qui était à 47,5 millions.

Plus que par les volumes, le chiffre d'affaires a été gonflé par les prix en hausse des iPhone. L'activité de services, qui comprend l'App Store et Apple Pay, a dégagé quant à elle des ventes record de 10 milliards de dollars.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n