Apple tutoie les 1.000 milliards de dollars de capitalisation

©AFP

Les résultats trimestriels qu’Apple va publier pourraient lui permettre d’entrer dans l’histoire en atteignant le millier de milliards de dollars de capitalisation en Bourse de New York.

Apple  sera-t-elle la première société à atteindre les 1.000 milliards de dollars de capitalisation à Wall Street? Les résultats du troisième trimestre de son exercice décalé 2017-2018, qui seront publiés ce mardi soir après la clôture de la Bourse de New York, pourraient donner à l’action du groupe technologique le coup de pouce nécessaire pour établir ce record inédit.

"La stratégie d’extension de la gamme des iPhone semble bien fonctionner."
Les analystes de Bloomberg Intelligence

Avec 939 milliards de dollars de valorisation en Bourse, le titre de l’enseigne à la pomme est le mieux placé dans le classement actuel des capitalisations boursières. Amazon  est en embuscade avec ses 886 milliards de dollars. Mercredi dernier, le groupe de vente sur internet avait même vu sa valeur boursière dépasser les 900 milliards de dollars, grâce à une spéculation sur ses résultats trimestriels qui étaient attendus le lendemain.

Dans la suite du classement des gros bras de Wall Street, on trouve encore Alphabet  , la maison-mère de Google, dont la capitalisation dépasse 860 milliards de dollars, et Microsoft  , à près de 830 milliards.

©MEDIAFIN

Quelles ventes d’iPhone?

Apple peut-elle passer le seuil symbolique du millier de milliards de dollars? Tout devrait dépendre des chiffres de vente des iPhone, les emblématiques téléphones multifonctions du groupe basé à Cupertino, en Californie. Les ventes du célèbre smartphone avaient progressé de 14,14% au deuxième trimestre, grâce au lancement de trois nouveaux modèles (iPhone X, 8 et 8 Plus). "Cette extension de la gamme des iPhones semble bien fonctionner", jugent les analystes de Bloomberg Intelligence. "Ce qui suggère que la croissance des ventes de ces produits sera vraisemblablement du même ordre environ 15% au troisième trimestre."

52,3 milliards $
.
Apple devrait annoncer un chiffre d’affaires de 52,3 milliards de dollars au troisième trimestre, estiment les analystes en moyenne, ce qui rejoint les prévisions du groupe américain lui-même.

Les analystes s’attendent à voir les ventes trimestrielles d’Apple bondir de 15,2% en moyenne par rapport au troisième trimestre de l’année précédente, ce qui constituerait la plus forte croissance du chiffre d’affaires à cette époque de l’année depuis 2015. Les autres produits du groupe informatique (iPad, Apple Watch, ordinateurs, etc.) devraient contribuer à cette progression.

Mais les analystes attendent aussi beaucoup des services annexes du groupe américain, tels que iCloud, Apple Music ou encore App Store, des activités "très rémunératrices" pour Apple, juge Bloomberg Intelligence, qui rappelle que ces segments représentaient plus de 20% du chiffre d’affaires au deuxième trimestre, après une croissance de près de 33% au cours de ces trois mois, et qui s’attend à voir la part de marché de ces services augmenter encore au troisième trimestre, grâce à "une solide croissance".

Apple devrait annoncer un chiffre d’affaires de 52,3 milliards de dollars au troisième trimestre, estiment les analystes en moyenne, ce qui rejoint les prévisions du groupe américain lui-même. Parmi les catalyseurs attendus de la progression des ventes du groupe technologique figurent les prix plus élevés des iPhone, les revenus des services qui devraient avoir augmenté et la progression attendue des ventes de l’Apple Watch.

Guerre commerciale

La guerre commerciale pèsera-t-elle sur les revenus d'Apple, qui réalise en Chine le cinquième de son chiffre d'affaires? ©AFP

Le nombre d’iPhone vendus au troisième trimestre devrait avoir augmenté de près de 2% à 41,8 millions d’unités, estime l’analyste de Bernstein, cité par l’agence d’informations financières Bloomberg. Selon lui, cela devrait se traduire par une progression du chiffre d’affaires des iPhone d’environ 17%, grâce à la hausse de leur prix moyen, qui passerait de 606 dollars au troisième trimestre 2016-2017 à 690 dollars au cours de la période sous revue.

Mais les analystes seront aussi attentifs aux prévisions d’Apple pour le prochain trimestre, durant lequel devraient être dévoilés les nouveaux produits de la marque. En moyenne, ils s’attendent à une prévision de croissance de 15% du chiffre d’affaires sur un an. À cet égard, on verra si le groupe technologique s’inquiète des effets de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, un marché capital pour Apple, qui y réalise le cinquième de son chiffre d’affaires et qui y produit bon nombre de ses téléphones via son sous-traitant taïwanais Foxconn… Un peu de politique internationale dans les résultats financiers?

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content