Avec ses smartphones 5G, Oppo veut bousculer le marché belge

La marque chinoise est arrivée en Belgique il y a quelques semaines.

L’arrivée en plein confinement de la marque de smartphones Oppo est passée relativement inaperçue. Seule à proposer des appareils compatibles 5G, elle nourrit de grandes ambitions chez nous.

L’annonce du lancement de la 5G ‘light’ par Proximus chez nous en mars dernier a fait pas mal de remous. Mais avant même de parler d’un déploiement plus large, il reste un petit détail, et non des moindres, à régler : disposer de produits compatibles avec le nouveau réseau.

"Depuis l’an dernier, plus de 50% du chiffre d’affaires se fait en dehors de Chine."
Dirk Pauwels
Directeur d'Oppo Belgique

Pour l’heure chez nous, seul un smartphone est compatible avec la 5G. Il est développé par le chinois Oppo. La marque ne vous dit probablement pas grand-chose. Rien d’anormal: en Belgique, son lancement ne date que de quelques semaines. Encore inconnu chez nous, Oppo a toutefois déjà fait ses preuves à l’international. "Depuis la création de la marque, plus de 120 millions d’appareils ont déjà été vendus", assure Dirk Pauwels, le nouveau directeur d’Oppo Belgique qui dispose d’un bureau au nord de Bruxelles.

Essentiellement présent en Asie, Oppo s’ouvre depuis quelques années à d’autres marchés, dont celui du Vieux continent. "Les premiers lancements se sont faits en Italie, en France et aux Pays-Bas. Depuis l’an dernier, plus de 50% du chiffre d’affaires se fait en dehors de Chine", explique encore le patron.

"Nous souhaitons atteindre entre 10 et 15% du marché d’ici 36 mois."
Dirk Pauwels

Débarquée en plein confinement, la marque est donc désormais aussi active en Belgique. Les smartphones de la marque sont disponibles dans les magasins de tous les opérateurs. Oppo a également développé une offre liant un abonnement et un téléphone avec Proximus. "Nous sommes également disponibles depuis cette semaine dans tous les magasins Vanden Borre et Fnac", précise le patron. 

La 5G comme argument

A l’heure actuelle, quatre modèles sont disponibles chez nous. "Notre stratégie est de couvrir toute la gamme de prix", glisse le patron. Avec cette stratégie, Oppo espère rapidement devenir un acteur de poids en Belgique. "Nous souhaitons atteindre entre 10 et 15% du marché d’ici 36 mois", assure le patron régional.

"Nous sommes actuellement la quatrième marque la plus vendue dans le monde."
Dirk Pauwels

En parallèle, l’entreprise mise également sur ses connaissances dans le domaine de la 5G. "Tous nos appareils sont compatibles avec la 5G. Nous avons une certaine avance dans cette technologie. En signant avec Swisscom l’année dernière, nous étions la première marque en Europe à disposer d’un partenariat avec un opérateur", ajoute Dirk Pauwels.

Comparé au développement ailleurs dans le monde, l’objectif annoncé par le patron semble d’ailleurs dans les cordes du fabricant chinois. "Nous sommes actuellement la quatrième marque la plus vendue dans le monde. En Chine, suivant la manière de comptabiliser les ventes, nous sommes deuxièmes ou troisièmes", confirme le patron belge.

Plans inchangés

Reste néanmoins à voir quelles seront les conséquences de la crise sanitaire sur les plans prévus par la marque. "On constate effectivement que les baisses de vente de smartphones sont parfois importantes. Dans certaines régions, elles sont de 40%", confie Dirk Pauwels. Forcément, dans un tel contexte de lancement, la Belgique n’est pas épargnée. "Notamment concernant l’offre couplée avec Proximus. On a constaté qu’il n’était pas simple de vendre en ligne un abonnement avec un smartphone", reconnaît le patron.

Les ambitions restent toutefois inchangées. "Nous avons une stratégie à très long terme. Elle sera peut-être un peu retardée par rapport à ce que nous avions imaginé mais nous ne changeons pas nos plans", assure Dirk Pauwels. Les quelques premières expériences de déconfinement ont d’ailleurs plutôt tendance à le rassurer. "En Chine, les magasins ont rouvert depuis quelques semaines et on constate que les ventes ont bien repris."

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés