Avec Watch, Facebook s'attaque à Youtube et consorts

©AFP

En panne de vitesse, Facebook cherche de nouveaux relais de croissance. Le lancement mondial de son nouveau service de vidéos Watch pourrait lui permettre de doper l’audience des vidéos sur son réseau.

C'est officiel, Facebook Watch est désormais disponible partout dans le monde. Lancé il y a déjà un an aux Etats-Unis, ce nouveau service propose du contenu vidéo à regarder en direct ou en replay sur des thèmes variés allant de la cuisine à l'humour en passant par le sport. Il doit permettre aux utilisateurs de créer leur propre contenu, de trouver les dernières capsules classées par thème, d'en sauvegarder certaines ou encore d'échanger avec les créateurs voire d'y interagir.

Contrairement à des plateformes de streaming comme Netflix, "notre objectif n'est pas seulement une consommation massive de vidéos. Nous voulons rapprocher les gens grâce à des contenus interactifs. Vous pouvez regarder Watch avec vos amis ou d'autres fans de l'émission. Les gens peuvent commenter, voter, influer sur le dénouement", a expliqué  la vice-présidente Produits chargée de la vidéo et de la publicité, Fidji Simo. 

Lisez aussi...

YouTube Music est lancé ce mercredi en Belgique. Nous avons comparé toutes les offres de streaming ici

Quel type de contenus? 

Sur ce point, Facebook a clairement mis la main au portefeuille pour acheter les droits de diffusion de certaines compétitions. Mais le réseau social mise également sur la production de contenus originaux par les internautes eux-mêmes. 

  • Aux Etats-Unis, les utilisateurs de Facebook peuvent notamment regarder du baseball ou bien des résumés des principales rencontres de football américain. 
  • Récemment, le géant américain a remporté les droits de diffusion de la Premier League anglaise en Asie. 
  • Et il y a deux semaines, l'UEFA lui a octroyé les droits de plusieurs matchs de la Champions League européenne pour l'Amérique latine. 

"Les contenus que nous achetons ne sont qu'une part très faible des contenus qui seront disponibles sur Watch. Et nous sommes confiants dans le fait que la monétisation permettra de voir beaucoup de créations", a toutefois Insisté Fidji Simo.

Les éditeurs de contenu pourront monétiser leurs créations via une série d'outils permettant d'intégrer de la publicité aux contenus.  

Remonter la pente

Si le groupe californien vient clairement jouer sur les plates-bandes des autres géants du secteur que sont YouTube (Google) et Amazon Prime, il s'agit surtout pour Facebook de trouver un relais de croissance efficace pour relancer la machine. Le 26 juillet dernier, le titre avait dégringolé de 19% en Bourse après la publication de résultats décevants. En une seule journée, 118 milliards de dollars de capitalisation s'étaient évaporés. Un triste record à Wall Street. 

Facebook Watch revendique quelque 50 millions de spectateurs chaque mois aux Etats-Unis. Le CEO du plus célèbre réseau social, Mark Zuckerberg, a l'air convaincu que le rebond viendra de la vidéo. "Je vois la vidéo comme une méga tendance, du même ordre que le mobile", déclarait-il déjà en février 2017. "La consommation de vidéo est en train d'exploser sur notre plateforme et cela créé des opportunités pour la publicité", ajoutait le numéro 2 de Facebook, Sheryl Sandberg.

©AFP


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content