Publicité
Publicité

Barco déçoit les investisseurs avec ses résultats du troisième trimestre

Le CEO de Barco Jan de Witte entrevoit un chiffre d'affaires inférieur à celui de 2017. ©Wouter Van Vooren

La société a connu un troisième trimestre en dessous des attentes des analystes. Les ventes et les commandes du groupe durant la période ont particulièrement déçu.

Barco  a publié ce mercredi ses résultats du troisième trimestre, faisant état d’un chiffre d’affaires en hausse de 2,6% à 248,7 millions d’euros. Les commandes reçues au cours de cette période ont par contre reculé de 6,1%, tandis que le carnet de commandes a atteint 319,5 millions au 30 septembre 2018 (-0,8% par rapport à la même période il y a un an et +12% par rapport à la fin 2017). Les investisseurs n’ont pas apprécié ces chiffres. Le titre a chuté de 4,92% à 100,40 EUR.

"Le trading update du troisième trimestre est sorti légèrement en dessous de nos attentes, en particulier le carnet de commandes (-3%)."
Marc Hesselink
Analyste d’ING

"Au troisième trimestre, nous avons renversé la tendance du premier semestre et la croissance des ventes du groupe a été portée par la solide progression des divisions Enterprise et Healthcare. Dans ces conditions, nous sommes en bonne voie pour ramener le chiffre d’affaires depuis le début de l’année légèrement en dessous de celui de l’année dernière", a commenté Jan De Witte, CEO de Barco. "Le trading update du troisième trimestre est sorti légèrement en dessous de nos attentes, en particulier le carnet de commandes (-3%)" souligne l’analyste d’ING Marc Hesselink dans une note. "La division Entertainment a connu une baisse à un chiffre pour le carnet de commandes et les ventes principalement en conséquence d’un affaiblissement de la demande pour le cinéma en Chine, alors qu’en Europe et aux Etats-Unis, celle-ci progresse" constate pour sa part Guy Sips, analyste chez KBC Securities.

Les analystes de KBC Securities et d’ING n’ont pas changé leur recommandation sur le titre, à "acheter" chez ING et "conserver" chez KBC Securities. Ils n’ont pas touché à leur objectif de cours, de 135 euros chez ING et 115 euros chez KBC Securities. "Nous maintenons notre recommandation à ‘conserver’ en raison de la forte demande dans le segment chirurgical, alors que le carnet de commandes a été plus faible, comme attendu après un premier semestre solide", explique Guy Sips.

"Nous ne nous attendons pas à un impact important sur les estimations de bénéfices. La tendance sous-jacente positive pour toutes les catégories de produits et l’amélioration continue des marges est toujours en place", souligne Marc Hesselink. Il ajoute que Barco a réitéré ses prévisions pour l’année fiscale 2018, attendues plates par rapport à 2017. Mais les investisseurs se sont focalisés sur les chiffres à court terme de la société.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés