Publicité
Publicité

Barco, l'action belge favorite de Berenberg

©BELGA

Depuis un an, la banque privée allemande Berenberg accorde une attention particulière aux valeurs belges. Barco est sa préférée parmi la dizaine d'actions qu'elle couvre.

La banque privée allemande Berenberg dont, soit dit en passant, la Compagnie du Bois Sauvage est actionnaire à hauteur de 12%, a décidé d’accorder une attention particulière aux actions belges et cela depuis une petite année déjà.

"Belgian gems"

A ce jour, elle assure la couverture d’une dizaine d’entre elles (voir notre tableau) et essaye d’inclure chaque mois une nouvelle valeur. Cette semaine, par exemple, elle a entamé le suivi de la belgo-néerlandaise Galapagos avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours de 112 euros. 

Publicité

Dernière initiative en date: une conférence ("Looking for the Belgian gems") organisée le 12 mars dernier dans les bureaux londonien de la banque réunissant 18 sociétés belges (dont les 10 suivies par le broker) et 80 investisseurs venant de plusieurs pays européens.

Potentiel de 30% pour Barco

Parmi les valeurs belges que la banque suit, elle considère Barco comme sa favorite. Elle recommande, bien entendu, d’acheter la valeur et a fixé un objectif de cours de 130 euros, ce qui représente un potentiel de hausse de 29% par rapport au cours de ce vendredi matin (100,8 euros).

Berenberg avait déjà dit tout le bien qu’elle pensait du spécialiste belge de la projection de l’image dans une note publiée en août dernier. Pour elle, le titre va profiter de l’expansion de la marge et du remplacement des projecteurs de cinéma qui n’est pas encore compris dans le cours actuel. Lors de la conférence, il a notamment été question de ClickShare qui permet de diffuser, sans fil et à partir d’appareils mobiles, des images sur un écran de salle de réunion. "ClickShare continue d’être un succès, notent les analystes de la banque, la direction reste confiante dans le fait qu’il y a une longue croissance à la clé."

Action moins chère

En termes de chiffres, ils maintiennent leur vue à long terme d’une marge Ebitda de 12,5% dans le bas de la fourchette de prévision à moyen terme de 12-14% de la société. Mais ils estiment qu’il existe un potentiel pour accroître la profitabilité au-delà de cette guidance de 12-14% grâce à l’apport de logiciels et de services dans le mix de Barco. Ils constatent, enfin, qu’actuellement le titre est moins cher avec un rapport cours/bénéfice de 14 contre 16 lorsqu’ils ont entamé le suivi de la valeur l’été dernier.

Des quatre analystes recensés par Bloomberg qui suivent Barco, Berenberg est le plus optimiste. Deux autres conseillent également un achat tandis que KBC est le plus réservé avec une recommandation à "conserver" et un cours de 95 euros. L’objectif de cours moyen s’élève à 115,25 euros.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.