Barco, l'action surprise de 2019, a-t-elle encore du potentiel?

©REUTERS

Quelque 45% de hausse en un peu plus de trois mois. C'est la performance réalisée par Barco, un spécialiste de la technologie de l'image. Malgré ce bond spectaculaire tous les analystes qui suivent la valeur recommandent toujours un achat.

C’est la valeur vedette incontestée de ce début d’année sur Euronext Bruxelles et plus précisément au sein du Bel 20. Depuis le mois de janvier, Barco a grimpé de 45% et évolue à ses plus hauts historiques de ces 20 dernières années. Ici, ce n’est pas un effet de rattrapage comme on a pu le constater avec AB InBev ou Aperam , par exemple.

Sans doute son intégration dans l’indice Bel 20 en mars a joué un rôle dans l’ascension de ce spécialiste de la technologie de l’image. Mais le marché semble aussi confiant dans le potentiel des produits développés par le groupe comme ClickShare (présentation sans fil à partir d'un portable), les projecteurs pour salles de cinéma et les murs vidéos pour ne citer qu’eux.

L'action Barco ces cinq dernières années. ©L'Echo

Collaboration stratégique

Ce matin, Barco a annoncé une collaboration stratégique visant un de ses autres pôles d’activités : les solutions pour les soins de santé. Cette accord a été conclu avec le société Caresyntax qui conçoit des applications logicielles afin d’améliorer les processus, la sécurité des patients et la qualité des opérations chirurgicales.

De son côté, Barco dispose déjà d’une plateforme baptisée Nexxis qui permet de partager des vidéos dans les salles d’opération. L’objectif de cette collaboration, outre le fait que les partenaires vendront les produits de visualisation de l’autre, vise à élaborer une solution exhaustive pour une salle d’opération numérique intégrée.

Pour consolider cette collaboration, Barco a investi 10 millions d’euros dans le capital de Caresyntax. Sa participation est minoritaire mais suffisamment importante pour siéger au conseil d’administration.

Berenberg vise les 170 euros

"Nous pensons qu’il s’agit là d’un beau renforcement de Barco dans l’imagerie chirurgicale dans la mesure où Caresyntax est présent dans 6.300 salles d’opération réparties dans 1.500 hôpitaux", souligne Marc Hesselink d’ING ("acheter"; 150 euros). "Globalement, cet accord n’aura pas d’impact sur nos estimations mais il met en avant l’une des divisions prometteuses au sein du portefeuille de Barco."

Même accueil positif du côté de KBC Securities. "Nous aimons ce deal- dans un effort de rendre la chirurgie plus intelligente et plus sûre- car il renforce le leadership de Barco dans les solutions digitales pour salles d’opération" souligne Guy Sips. Il a relevé son objectif de cours à 155 euros contre 135 euros avant. Sa recommandation reste à "accumuler".

Malgré l’envolée de l’action au premier trimestre, les six analystes qui suivent la valeur recommandent toujours un achat. L’objectif de cours moyen (avant la révision à la hausse de celui de KBC) atteint 148 euros soit à peine trois euros de plus que le cours actuel. Berenberg est le plus optimiste avec un "target" de 170 euros.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect