Belfius et AvH injectent près de 15 millions d'euros dans EVS

©Photo News

La société technologique liégeoise, EVS, a réalisé une augmentation de capital à l’issue de laquelle le bancassureur Belfius et le holding AvH injectent chacun 7,2 millions d’euros dans l’entreprise.

Poursuite des grandes manoeuvres autour du capital d’EVS . La société technologique liégeoise, leader des solutions de production vidéo en direct, a réalisé une augmentation de capital par laquelle le bancassureur Belfius et le holding Ackermans & van Haaren (AvH) ont chacun souscrit à 351.012 actions nouvelles. Le prix correspond au prix moyen de clôture des 30 derniers jours (21,2133 euros par action).

2,45%
des parts
A l'issue de l'opération, Belfius et AvH détinenent chacun une participation de 2,45% dans EVS.

Le capital social d’EVS s’élève désormais à 8.772.323 euros et est représenté par 14.327.024 actions.

Au total, les deux nouveaux actionnaires injectent un peu plus de 7,2 millions d’euros chacun dans l’entreprise. Ils en détiennent respectivement 2,45% des parts. "Sur la base de leur profil et de leurs moyens financiers, ils seront en mesure de soutenir le développement des activités d’EVS, notamment en termes de stratégie, de plans de développement de produits et de financement d’opportunités futures," souligne EVS dans un communiqué. Et d’ajouter qu’ils la soutiendront dans un marché confronté à des consolidations et des changements constants.

La menace Evertz

Et de fait, cette opération s’inscrit dans le cadre de la récente montée d’Evertz dans le capital d’EVS. Le 24 octobre dernier, EVS avait annoncé que ce groupe canadien avait dépassé le seuil des 3% des droits de vote de la société (3,12%). Or Evertz est un concurrent d’EVS dans le marché des serveurs et dans le système d’assistance vidéo à l’arbitrage, le VAR.

"Depuis le départ des deux fondateurs de la société, il manquait à EVS de solides actionnaires de référence prêts à soutenir la société avec une vision industrielle à long-terme."
Pierre De Muelenaere
Président du conseil d’administration et CEO par intérim d'EVS

L’opération avait alimenté les spéculations sur le futur d’EVS, dont le cours de Bourse avait chuté et, donc, sur une possible montée en puissance du groupe canadien dans son capital, voire davantage. En contre-feu, EVS avait accéléré un programme de rachat d’actions propres pour un montant total de 10 millions d’euros.

En accueillant ces deux actionnaires belgo-belges de choix, qui n’auront en outre pas de position dominante par rapport aux autres actionnaires, EVS confirme donc sa volonté de conserver son indépendance. "Auparavant, EVS avait des actionnaires de référence dotés d’une vision stratégique forte, commente ainsi Pierre De Muelenaere, président du conseil d’administration et CEO par intérim. Depuis le départ des deux fondateurs de la société (Pierre L’Hoest et Laurent Minguet, NDLR), il manquait à EVS de solides actionnaires de référence prêts à soutenir la société avec une vision industrielle à long terme."

À noter enfin que les représentants de Belfius et d’AvH au conseil d’administration seront nommés à l’issue de l’assemblée générale de mai 2019.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect