Broadcom présente sa "dernière et meilleure offre" pour le rachat de Qualcomm

©REUTERS

Dans la saga Broadcom - Qualcomm, le groupe américain actif dans l'industrie de l'électronique relève une nouvelle fois son offre et propose plus de 121 milliards de dollars pour racheter son concurrent Qualcomm, hors dettes.

Le géant américain Broadcom  , spécialisé dans le développement des semi-conducteurs, a une nouvelle fois relevé son offre d'achat sur son concurrent Qualcomm . Cette proposition est considérée comme l'opération la plus coûteuse de l'histoire du secteur technologique, à un peu plus de 121 milliards de dollars (hors reprise de dette), soit plus de 97 milliards d'euros. Son objectif est de contraindre les administrateurs de sa cible à négocier.

82$ par action contre 70$ à l'origine
Nouvelle proposition de rachat sur Qualcomm
Cette nouvelle offre représente un gain de 50% par rapport au cours de clôture de Qualcomm le 2 novembre

Dans ce qu'il présente comme sa "meilleure et dernière offre", Broadcom propose de racheter les actions Qualcomm au prix unitaire de 82 dollars (60 dollars en liquide et le reste en actions Broadcom), contre 70 dollars auparavant. Cette nouvelle offre représente un gain de 50% par rapport au cours de clôture de Qualcomm le 2 novembre, dernière journée avant que des rumeurs ne circulent sur cette transaction.

Pour rappel, le 6 novembre dernier, Broadcom avait déjà proposé un montant total de près de 105 milliards de dollars, et la reprise de 25 milliards de dollars de dette. Le conseil d'administration de Qualcomm avait alors rejeté l'offre une semaine plus tard, jugeant celle-ci sous-évaluée.

Un rachat de Qualcomm, qui produit notamment des composants pour Apple, créerait un mastodonte dans un secteur en pleine consolidation, face au développement de technologies liées aux véhicules autonomes.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content